PSA lance la production en Russie de véhicules utilitaires adaptés au marché local

Peugeot

La production en cycle complet des fourgons utilitaires légers Peugeot Expert et Citroën Jumpy vient d’être lancée au sein de l’usine PSMA Rus, à Kalouga (163 kilomètres au sud-ouest de Moscou).

Ces véhicules recevront des caractéristiques adaptées au marché russe, à savoir des suspensions renforcées, une garde au sol revue à la hausse, une protection métallique du carter moteur, le préchauffage autonome du moteur diesel, le chauffage de la zone de repos des essuie-glaces, ainsi qu’une batterie à capacité augmentée.

Lire aussi : Huit produits populaires modifiés spécialement pour le marché russe

De plus, à la différence des modèles importés, les fourgons assemblés localement seront dotés de phares antibrouillard, d’un système de chauffage des sièges et d’équipements optionnels supplémentaires (pour les versions Citroën Jumpy Business et Peugeot Expert Premium Pack), comprenant notamment la climatisation, des détecteurs de recul ou encore des capteurs de précipitations et de luminosité.

À l’avenir, sur la base de ces utilitaires est prévue l’élaboration de versions axées sur le transport de passagers (9 et 10 places) et transport mixte (5 et 6 places), de véhicules frigorifiques, de véhicules blindés de transport de fonds, de laboratoires mobiles, d’ambulances et de véhicules d’aide sociale, etc.

À noter que l’assemblage de ces véhicules est effectué en parallèle de celui des berlines Citroën C4 et Peugeot 408, qui représentent 40% des ventes du groupe PSA en Russie. Par ailleurs, d’ici le milieu de l’année, le site de Kalouga entamera également la production de combispaces Citroën SpaceTourer et Peugeot Traveller.

En ce début d’année 2018, la star de Peugeot en Russie est le crossover 3008, un succès qu’évoque Russia Beyond dans cet autre article.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies