Un visa électronique pour visiter l'Extrême-Orient russe

12 juin 2017 Anna Tretiak
Pour visiter la région de Vladivostok, il sera bientôt possible d'obtenir un visa en 4 jours par le biais d'Internet, régime simplifié qui sera accessible aux citoyens de 18 pays.
Vladivostok tourists
Crédit : Vitaliy Ankov / RIA Novosti

Le gouvernement de la Fédération de Russie a entériné les règles encadrant les démarches d'obtention des visas électroniques d'entrée dans certaines régions orientales du pays. Le document est disponible depuis le 5 juin sur le site du ministère du Développement de l'Extrême-Orient. Par ailleurs, les premiers points d'accès au territoire par ce type de visa seront effectifs dès le 1er août à Vladivostok.

Jusqu'à présent, il n'existait en Russie aucun système de cette nature, a remarqué à RBTH Alexandre Galouchka, ministre du Développement de l'Extrême-Orient. « Cette loi est vouée à être un stimulant considérable pour l'essor du tourisme en Extrême-Orient et l'arrivée de nouveaux investisseurs », assure-t-il.

Ce système pourra notamment être utilisé par les investisseurs et participants du troisième Forum économique oriental, qui se tiendra à Vladivostok en septembre, a ajouté Pavel Volkov, représentant du ministre.

Qui pourra profiter de ce visa ?

Ce régime de visa simplifié sera disponible pour les habitants de 18 pays, principalement de la zone Asie-Pacifique et du Proche-Orient. En seront ainsi bénéficiaires le Japon, l'Inde, la Corée du Nord, la Chine, le Mexique, Singapour, Brunei, l'Algérie, Bahreïn, l'Iran, le Qatar, le Koweït, le Maroc, les Émirats arabes unis, Oman, l'Arabie saoudite, la Tunisie et la Turquie.

Ce sont avant tout les pays qui sont à l'origine d'importants flux touristiques, avait précisé fin mai Iouri Troutnev, vice-premier ministre et représentant plénipotentiaire du président russe en Extrême-Orient, lors d'une visite de presse dans le Kamtchatka.

« Nous pourrions sûrement y ajouter un certain nombre de personnes d'Amérique du Nord et d'Europe, mais ils n'ont qu'à commencer par apprendre à se comporter normalement à l'égard de la Russie. Le régime de visa a toujours été lié à l'état des relations bilatérales », a-t-il ajouté.

Comment obtenir un visa électronique ?

Pour prétendre à un tel document, un citoyen étranger devra remplir un formulaire sur le site du ministère russe des Affaires Étrangères. L'examen de la requête prendra 4 jours. En cas de réponse positive, le visa sera émis directement à la frontière russe et sera utilisable sous 30 jours à compter de la date de la demande.

Les premiers points d'accès au territoire russe avec ce type de visa seront en service le 1er août au port maritime et à l'aéroport de Vladivostok. Les étrangers pourront séjourner jusqu'à 8 jours dans le Kraï du Primorié, dont Vladivostok est le centre administratif. À partir du 1er janvier 2018, un visa électronique sera également introduit pour le Kamtchatka et la région de Sakhaline.

Lire aussi : 

Les 30 vols vers la Russie les moins chers depuis l'étranger

Le Kamtchatka comme vous ne l'aviez jamais vu

Droits réservés
+
Suivez-nous sur Facebook