Les films russes les plus attendus de la rentrée

Kinopoisk.ru
RBTH vous propose de visionner les bandes annonces des films russes qui sortiront sur les écrans cet automne. Le film sur Nicolas II est très attendu, aux côtés du dernier thriller spatial et d’un film consacré aux contes russes.

Matilda

Le nouveau drame historique d’Alexeï Outchitel a déjà suscité la controverse en Russie. L’histoire d’amour tragique du dernier empereur de Russie Nicolas II avec une ballerine du Bolchoï s’est attirée les foudres d’une partie de l’élite russe. La désormais célèbre ex-procureur général de Crimée Natalia Poklonskaïa, qui travaille aujourd’hui au Parlement russe, a utilisé ses ressources administratives pour bloquer la sortie du film en Russie, tandis que le président de Tchétchénie Ramzan Kadyrov a demandé au ministre de la Culture Vladimir Medinski de ne pas distribuer le film dans sa république. En dépit de tous ces obstacles, le film sera bien diffusé et se battra pour attirer le public, tout comme Matilda s’est battue pour son amour.

Salyut-7

Cette épopée, « une des plus impressionnantes réalisations dans l’espace de l’histoire » [d’après les dires de l’historien de l’espace David S. F. Portree], exploite le succès relatif de The Spacewalker, un drame spatial russe sorti au printemps 2017 et compte surfer sur l’intérêt du public russe pour l’espace suscité par la réussite du premier lancement spatial depuis le cosmodrome Vostochny. Deux cosmonautes sont envoyés pour une mission périlleuse dans l’espace qui consiste à s’amarrer et à réparer la station Soyouz-7, avec laquelle la Terre a perdu tout contact. Des images époustouflantes, une touche toute soviétique et une portion d’héroïsme, de virilité et de bravoure sont à espérer.

Hostages

Ce détournement d’avion réalisé par des enfants de l’élite soviétique n’est rien d’autre qu’une histoire vraie qui s’est déroulée en Géorgie en 1983. Le 17 novembre, deux jeunes mariés et leurs amis montent à bord d’un avion qui doit les amener à Batoumi pour leur lune de miel, mais tout ne se passe pas comme prévu. Tourmentés par un idéalisme adolescent et épris de liberté, les passagers menacent l’équipage avec des pistolets et une grenade et demandent que l’avion fasse route pour la Turquie. Ce drame intense et palpitant a déjà reçu les éloges de Variety and The Hollywood Reporter et a été chaleureusement applaudi à la Berlinale.

Le dernier bogatyr

Cette production des studios Disney raconte l’histoire d’un Russe ordinaire qui se retrouve par accident dans un pays fantastique peuplé par les héros des contes russes. Sonné, il doit trouver son chemin dans un monde où Bien et Mal se livrent une bataille acharnée. Le dernier bogatyr, qui relève en grande partie du folklore russe, est pleine d’humour et d’images de synthèse. 

Arrhythmia

L’histoire de ce médecin urgentiste confronté à la dureté du quotidien et qui sauve tous les jours des vies humaines a obtenu le Grand Prix et d’autres récompenses au Kinotavr Open Russian Film Festival 2017.

Lire aussi : 

Les huit étoiles montantes du cinéma russe

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

À ne pas manquer