La Russie met en orbite l’équipe de tournage du futur premier film réalisé dans l’espace

Ioulia Peressild, Anton Chkaplerov et Klim Chipenko

Ioulia Peressild, Anton Chkaplerov et Klim Chipenko

Roscosmos/Global Look Press
Un événement historique, posant un nouveau jalon dans la conquête de l'espace à but commercial.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Depuis le cosmodrome de Baïkonour s’est aujourd’hui déroulé le décollage, puis l’amarrage à la Station spatiale internationale, du vaisseau Soyouz MS-19, comprenant à son bord un équipage des plus inhabituels, puisque composé notamment du cinéaste Klim Chipenko et de l’actrice Ioulia Peressild, relate RBC. En collaboration avec les cosmonautes russes, ils produiront le premier film de l’histoire tourné en orbite.

L’œuvre, portant le nom de code Vyzov (Défi), s’avère être un projet conjoint de Roscosmos, l’agence spatiale russe, de Pervy Kanal, plus importante chaîne télévisée de Russie, et du studio cinématographique russe indépendant Yellow, Black and White. Son développement avait été annoncé dès septembre 2020.

L’intrigue mettra en scène une femme médecin n’ayant initialement aucun lien avec l’industrie spatiale, mais devant se rendre au sein d’une station orbitale afin de sauver la vie de l’un de ses occupants. Peressild, incarnant l’héroïne, figurera ainsi à l’écran aux côtés de trois véritables cosmonautes, qui devront pour l’occasion s’improviser acteurs : Oleg Novitski, Anton Chkaplerov, chef d’équipage de l’actuel vol, et Piotr Doubrov.

Les trois participants de la mission MS-19 lors des phases de test, début septembre

À noter que préalablement, le réalisateur et l’actrice ont suivi une formation afin de se préparer aux particularités de la vie en apesanteur, et ce, de manière théorique comme pratique, puisqu’ils ont entre autres effectué un vol parabolique à bord d’un avion, processus permettant de recréer un état de micropesanteur. Une mission pour laquelle les cosmonautes russes ont eux aussi dû s’échauffer, dans un registre loin de leur être familier, comme en témoigne Chkaplerov :

« Il y a un scénario, il faut apprendre le rôle. Je n’avais jamais fait cela auparavant. C’est un peu difficile pour nous, comédiens amateurs, mais nous faisons de notre mieux », cite TASS.

Soulignons par ailleurs que, spécialement pour le tournage, l’orbite de l’ISS a été revue, augmentée de 650 mètres.

Chipenko, Peressild et Novitski regagneront le sol terrestre le 17 octobre.

Pour revivre ce moment historique, n'hésitez pas à visionner la vidéo ci-dessous (décollage à partir de 40:00 minutes).

Dans cet autre article, nous vous révélions quatre faits surprenants sur les liens entre la religion et la cosmonautique russe.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies