En images: des designers ont établi la palette des couleurs de Russie

Studio de design Presium
Quel est le lien entre izba russe et baskets, neige fondue et sac de haute-couture, tapis de grand-mère et iPhone? La couleur! Des designers ont mêlé couleurs typiques et traditionnelles du quotidien russe et objets modernes.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Le studio de design Presium, basé à Moscou, a développé une palette de huit couleurs inspirées par la Russie. Ils ont publié leur travail sur leur compte Instagram.

« Lors de la création de ce projet, nous avons non seulement été guidés par les tendances russes, mais aussi internationales. Ainsi, on trouve beaucoup de références au drapeau russe, au khokhloma et à la céramique de Gjel dans la mode. La marque Vetements, par exemple, aime ce procédé et des t-shirts avec les couleurs du drapeau figurent dans la collection 2021/2022. Notre interprétation des couleurs de la Russie va au-delà des combinaisons habituelles : nous voulions justement montrer les images canoniques de la Russie, mais aussi les rapprocher du quotidien des Russes », explique Maxim Gorbatch, partenaire et directeur de design du studio Presium, à Russia Beyond.

La palette est composée de huit couleurs, chacune inspirée par des éléments populaires du quotidien russe : 

  • le jaune мarchroutka, en l’honneur des fameux taxis collectifs qui restent bien présents dans les villes du pays ;
  • le vert izba, inspiré des petites maisons en bois typiques ;
  • l’orange kommounalnik, couleur typiques des outils de travail communal ;
  • le gris vesna, qui représente la sempiternelle boue de neige dans les rues russes au printemps (saison se disant « vesna » en russe) ;
  • le bleu panelka, qui rappelle la couleur des immeubles en panneaux préfabriqués ;
  • le rouge babouchka, couleur du tapis préféré des grands-mères ;
  • le violet seledka, de la couleur de l’un des plats de fêtes préférés des Russes, le hareng (« seledka ») sous son manteau de fourrure ;
  • le blanc derevo, de la même couleur que la peinture blanche à la chaux dont on peint de nombreux troncs d’arbre (« derevo ») afin de les protéger des basses températures et des insectes.

Le studio a prouvé que l’on peut utiliser ces couleurs traditionnelles dans le design moderne : voici, par exemple, à quoi ressembleraient des chaussures Nike aux couleurs jaune marchroutka et vert izba.

Les couleurs orange kommounalnik et gris vesna sont parfaites sur un sac Louis Vuitton.

Le violet seledka s’accorde très bien avec la voiture Tesla.

Le musée de l’Ermitage, à Saint-Pétersbourg, est magnifique en bleu panelka.

Enfin, selon les designers, l’iPhone paraît encore plus noble en rouge babouchka. Le studio Presium propose ironiquement de reverser de l’argent à la caisse de retraite pour chaque vente d’iPhone dans cette teinte.

Maxim Gorbatch explique que le studio a déjà reçu plusieurs propositions de partenariat de diverses entreprises :

« Nous sommes emballés à l’idée de généraliser cette palette et de localiser le design d’un grand nombre de produits pour l’adapter au marché russe ».

Dans cet autre article, nous vous expliquions ce que signifient les différentes couleurs dans la religion orthodoxe russe.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies