En images: sept chefs-d'œuvre des maîtres russes de la sculpture sur ivoire

Musée du Kremlin de Moscou
Admirez ces délicats et incroyables objets que les artisans du village de Kholmogory, dans la région d'Arkhangelsk (Nord de la Russie), fabriquaient à partir de défenses de morses et de mammouths aux XVIII-XIXe siècles.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Boîte. Première moitié du XVIIIe siècle, défense de morse
Cabinet de table. Première moitié du XVIIIe siècle, défense de morse
Plaque avec le portrait de Catherine II. Dernier quart du XVIIIe siècle, défense de morse
Plaque avec les portraits de tsars russes. Dernier quart du XVIIIe siècle, défense de morse
Sculpture ornementale « Le Cavalier de bronze ». Reproduction de chambre du monument à Pierre Ier par Étienne Falconet, XVIIIe siècle. Défense de mammouth et de morse
Composition sculpturale « Charité du Samaritain ». 1803, défense de morse
Icône « La Cène ». Début du XIXe siècle, défense de morse

Du 5 février au 4 avril 2021, le Kremlin de Moscou accueillera une exposition d’œuvres russes en ivoire sculpté, offertes au musée par le collectionneur Mikhaïl Karissalov.

Dans cet autre article, plongez en images dans le quotidien des chasseurs d’ivoire de Sibérie.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies