Une œuvre russe parmi les quatre nominées au titre de Meilleur film d’animation européen de 2020

International Film Festival Rotterdam/YouTube

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Le dessin animé russe The Nose or the Conspiracy of Mavericks (Le Nez ou la Conspiration des non-conformistes), réalisé par Andreï Khrjanovski, a été nominé pour le titre du Meilleur film d’animation européen de 2020, apprend-on sur le site de l’Académie européenne du cinéma.

D’une durée de 89 minutes, cette œuvre est en réalité l’adaptation de l’opéra Le Nez de Dmitri Chostakovitch, lui-même inspiré de la nouvelle éponyme de Nicolas Gogol. Le réalisateur avait obtenu l’aval du musicien pour la création de cette adaptation dès les années 60.

Pour cette récompense, ce long métrage sera en compétition avec trois autres dessins animés : Calamity, une production franco-danoise dirigée par Rémy Chayé ; Josep, œuvre franco-hispano-belge ; et Klaus, film tout droit venu d’Espagne.

Le nom du vainqueur, désigné par les 3 800 membres de l’Académie, sera annoncé le 12 décembre lors d’une cérémonie en ligne.

À noter que The Nose or the Conspiracy of Mavericks a d’ores et déjà reçu le Prix du jury du Festival international du film d'animation d'Annecy cet été, une première pour une production russe.

À 80 ans, Andreï Khrjanovski compte à son actif des dizaines d’œuvres, principalement d'animation, et tout autant de distinctions. Durant l'ère soviétique, il n'hésitera pas à transgresser les normes et idées établies, et subira même la censure d'État.

Dans cet autre article, nous vous présentons ces doubles soviétiques de célèbres dessins animés Disney.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies