Sept faits sur le théâtre Mariinsky de Saint-Pétersbourg

https://www.mariinsky.ru; Legion Media
Bien avant la fondation du théâtre Bolchoï à Moscou, ce plus grand théâtre de Russie était la scène préférée des empereurs, et sera plus tard celui des dirigeants soviétiques.

Russia Beyond désormais sur Telegram! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Le principal théâtre impérial d'opéra et de ballet russe

Aujourd'hui, le théâtre russe le plus célèbre est probablement le théâtre Bolchoï à Moscou. Mais bien avant cela, en 1783, par décret de Catherine II, le théâtre impérial d'opéra et de ballet russe a été fondé à Saint-Pétersbourg. Les théâtres existaient avant Catherine, mais c'est elle qui a créé la Direction des théâtres impériaux. Il s’agissait d’un théâtre de la cour, subordonné à ce département et il existait grâce à son budget. Le répertoire comprenait de l'opéra italien et de la musique de chambre, du ballet et de la musique de salon, ainsi que des productions théâtrales françaises et russes.

En 1802, le maître de ballet français Charles-Louis Didelot est arrivé à Saint-Pétersbourg et a pris la direction de la Compagnie impériale de ballet. En 1847, un autre chorégraphe français, Marius Petipa, a été invité à rejoindre la compagnie. Il a formé plusieurs générations de danseurs professionnels et a mis en scène plus de 40 ballets, faisant du théâtre russe l'un des plus importants au monde.

Au début, c'est le Mariinsky qui était le Bolchoï

Bâtiment du théâtre Bolchhoï Kamenny

L'histoire du théâtre Mariinsky a commencé avec la construction du théâtre Bolchoï Kamenny (ce qui signifie « Grand en pierre ») à Saint-Pétersbourg, en 1784. C'était le premier théâtre permanent de l'Empire russe et il est devenu l'un des plus grands d'Europe. Le bâtiment historique, d'ailleurs, rappelait celui du théâtre du Bolchoï de Moscou, qui ne sera construit que dans les années 1820. Le futur théâtre Mariinsky a élu domicile dans le Bolchoï Kamenny jusqu'en 1886, date à laquelle un nouveau bâtiment a été édifié. Le théâtre Bolchoï Kamenny a alors été reconstruit et confié au Conservatoire de Saint-Pétersbourg, qui y réside toujours aujourd'hui.

Les artistes du Mariinsky sur scène pour la première de l'opéra

C'est sur la scène du théâtre Bolchoï Kamenny à Saint-Pétersbourg que s'est produit le renouveau de l'art théâtral russe. En plus des opéras français et italiens, les œuvres russes ont en effet commencé à apparaître sur sa scène : c’est ici que s’est produite la première des opéras de Mikhaïl Glinka Une vie pour le tsar et Rouslan et Lioudmila. Les productions innovantes de Petipa – Le Corsaire, Don Quichotte, La Bayadère et Giselle – ont également été présentées ici. Ce dernier, qui s'est lié d'amitié avec Piotr Tchaïkovski, y a en outre mis en scène les légendaires La Belle au bois dormantCasse-Noisette et Le Lac des cygnes.

Lire aussi : À quoi ressemblait le ballet russe avant la Révolution? (photos)

Il a changé de nom à plusieurs reprises

Maria Alexandrovna

Le théâtre Mariinsky est devenu connu sous ce nom après être passé du théâtre Bolchoï Kamenny à sa scène actuelle, en 1886. Il a été nommé d'après l'impératrice Maria Alexandrovna, épouse d'Alexandre II, grand amateur d'art théâtral.

Après la Révolution, le théâtre a perdu son nom historique – rien ne devait être associé à l'héritage tsariste. À partir de 1935, il a ainsi porté le nom du révolutionnaire Sergueï Kirov. On l’appelait alors populairement le théâtre Kirovski.

Le nom historique Mariinsky est revenu au théâtre en 1992 après l'effondrement de l'URSS, à l'initiative de son nouveau directeur, Valeri Guerguiev.

Le théâtre est dirigé par Valeri Guerguiev

Valeri Guerguiev

Depuis 1988, le légendaire chef d'orchestre Valeri Guerguiev est le directeur permanent et le directeur artistique du théâtre. Il est symbolique qu'il soit diplômé du Conservatoire de Leningrad, celui-là même qui se trouve dans le théâtre Bolchoï Kamenny reconstruit.

À partir de 1977, il a travaillé comme assistant chef d'orchestre au théâtre Kirovski, puis est devenu son chef d'orchestre principal. Aujourd'hui, Guerguievest l'un des musiciens les plus connus et les plus influents du monde.

Il possède trois scènes à Saint-Pétersbourg

Salle de concert du Mariinsky

En 2006, à l'initiative de Guerguiev, le théâtre a ouvert une salle de concert. Elle a été conçue par l'architecte français Xavier Fabre, tandis que son acoustique a été assurée par l'ingénieur japonais Yasuhisa Toyota, qui a également travaillé sur le Walt Disney Concert Hall à Los Angeles et la salle Zariadié à Moscou. En plus de l'acoustique unique, la salle peut se targuer de disposer de l'un des plus grands orgues du monde.

Nouvelle scène du Mariinsky

Grâce aux efforts de Guerguiev, la construction d’une autre scène a commencé en 2008. Le projet a été développé par le bureau d'architecture canadien Diamond Schmitt Architects. En 2013, le bâtiment a été ouvert au public, mais il a été vivement critiqué par les habitants de la ville pour ne pas être conforme au style architectural historique de Saint-Pétersbourg. Cependant, la presse occidentale a fait l'éloge de la conception, de l'équipement technique et des caractéristiques acoustiques.

Lire aussi : La vie dans les coulisses du théâtre Mariinsky vue par un photographe

 Les productions légendaires y sont toujours mises en scène

Scène du ballet

Le Mariinsky respecte son héritage et chérit les opéras et ballets historiques, en soulignant le lien entre les époques. Les légendaires ballets Le Corsaire, Don Quichotte, La Bayadère et Giselle de Marius Petipa sont toujours présentés sur cette scène, tout comme les anciens opéras de Glinka, Tchaïkovski et Moussorgski.

Le répertoire comprend également les principales créations du XXe siècle – Le Sacre du printemps et Petrouchka d'Igor Stravinski, L'Amour des trois oranges et Roméo et Juliette de Sergueï Prokofiev.

Le ballet Casse-Noisette de Piotr Tchaïkovski et l'opéra féérique de Rodion Chtchedrine Un Conte de Noël sont également des marques de fabrique du Mariinsky.

Il a toujours été et reste la « maison » des meilleurs solistes

Anna Netrebko au Mariinsky

La base du théâtre est constituée des compagnies d'opéra et de ballet et d’un orchestre. Les meilleurs représentants de ces arts ont toujours travaillé ici : les célèbres Anna Pavlova et Mathilde Kschessinska, Vaslav Nijinski, Rudolf Noureev et Mikhaïl Barychnikov y ont dansé, tandis que parmi ses chanteurs d'opéra les plus illustres, figurait le brillant Fiodor Chaliapine.

La crème de la crème se produit toujours au Mariinsky. La diva Anna Netrebko est par exemple membre de la compagnie d'opéra et Diana Vichneva est la vedette de celle de ballet.

Sur la scène du théâtre, on peut en outre s’émerveiller d’opéras contemporains tels que Le Journal d'un fou, Lolita et de nouveaux ballets expérimentaux, à l’instar de Variations pour deux couples, Iaroslavna. L'Éclipse, Camera obscura, L'usine de Boléro. Toutes les productions se distinguent par leur incroyable scénographie et leur accompagnement symphonique virtuose.

Dans cet autre article, découvrez le Bolchoï en dix faits insolites.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies