Netflix achète pour un montant record la série russe «To the lake»

Pavel Kostomarov/Premier Studios, 2019

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Près de 1,5 million de dollars, tel est le montant qu’a alloué Netflix, populaire plateforme de streaming, à l’achat de la série télévisée To the lake, produite en Russie par le réalisateur Pavel Kostomarov, indique le journal Kommersant.

Or, il s’agit d’un record pour une série russe, puisque la meilleure vente était auparavant celle de Better than Us, acquise en 2019 par Netflix pour un million de dollars. Une somme similaire avait été dépensée l’an dernier par Amazon Prime Video pour la première saison de Gold Diggers, série également russe.

To the lake, intitulée Epidemia en Russie, met en scène l’apparition d’un virus inconnu, décimant la population de Moscou. Une famille décide alors de rejoindre une île située sur un lac, où ils pourraient trouver refuge. Un thème on ne peut plus d’actualité, qui se base en réalité sur le roman Vogonzero de l’écrivain russe Yana Vagner.

Dévoilée le 7 octobre sur Netflix Originals et disponible en 12 langues (sous-titrée en français), la série a d’ores et déjà séduit le public, et même Stephen King, célèbre écrivain de science-fiction, en a fait l’éloge sur Twitter.

Dans cet autre article, nous vous donnons cinq bonnes raisons de regarder cette captivante série.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies