En images: Des lettres géantes envahissent les rues de Saint-Pétersbourg

Irina Kolpatchnikova/Manège
Les artistes de Saint-Pétersbourg ont récemment dévoilé le projet «33 signes» - c’est le nombre de lettres de l’alphabet russe. Vous pouvez maintenant voir toute l’histoire de l’alphabet cyrillique dans les rues de la ville et découvrir comment il a évolué au fil des siècles.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Des lettres russes géantes sont soudainement apparues dans différentes parties de Saint-Pétersbourg. Le projet artistique « 33 signes » comprend 15 artistes modernes. Chacun d'eux a présenté son propre graphème d’une lettre cyrillique, mais aussi de signes qui ont depuis longtemps disparu de la langue.

La lettre « Ф » (ph) par Ekaterina Phillipenko

Comme l’explique le conservateur du projet Mitia Kharchak, c'est à Saint-Pétersbourg que la réforme la plus importante de la langue russe initiée par Pierre le Grand a eu lieu. « L’exposition 33 signes est une déclaration d’amour à l’alphabet cyrillique », a-t-il déclaré.

La lettre « Ц » (tse ) par Vitali Pouchnitsky

>>> Quatre raisons pour lesquelles les Russes utilisent le cyrillique

L'exposition débute au centre Manège avec l’installation Labyrinthe cyrillique qui raconte l'histoire de l'alphabet russe. D'en haut, elle ressemble à la lettre A, première de l'alphabet.

Sur l’île Vassilevski se trouve la lettre « Я » (« Ya »), réalisée sous la forme d’un immense barbecue - c’est ainsi que l’artiste Piotr Bely a réfléchi à un grand nombre de grilles abandonnées après un week-end dans la nature.

La lettre « Я » (ya) par Piotr Biély

À côté du champ de Mars, une imposante lettre « Ё » culmine à plus de 4 mètres.

La lettre « Ё » par Andreï Lublinsky

La lettre « Ш » (« Ch »), qui rappelle l’inscription d’un abécédaire pour enfants et est remplie de balles, est située au palais Cheremetiev.

La lettre « Ш » (ch) par Andreï Voronov

La lettre « Х » (« Kh ») a été placée sur l’île aux Lièvres, où se trouve la forteresse Pierre-et-Paul. Elle est composée d'éléments distincts en forme de flèches indiquant la direction du mouvement. Lorsqu'une personne parcourt la lettre, elle a l'impression que l'installation est en mouvement.

La lettre « Х » (kh) par Mitia Kharchak

Outre les lettres modernes, les artistes ont également créé des installations représentant des lettres cyrilliques qui ont depuis disparu de l'alphabet, et qui sembleront même étrange à de nombreux Russes.

La lettre « Ѫ » (yous) par Boremir Bakharev

Par exemple, des lettres « Yous » grandes et petites qui ressemblent à des croix et une lettre « Yat’ » dont la forme rappelle une ancre de navire.

La lettre « Ѣ » (‎yat’) par Alexander Florensky

Les installations resteront exposées jusqu'à la mi-octobre.

Le signe mou par Marina Koldobskaïa

Dans cet autre article découvrez à quoi sert et d’où vient le signe dur « Ъ » de l’alphabet russe.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies