Festival de Cannes 1939: le cinéma soviétique primé 80 ans après l’annulation de la cérémonie

Cadre issu du film "Alexandre Nevski", de Sergueï Eisenstein

Cadre issu du film "Alexandre Nevski", de Sergueï Eisenstein

Sergueï Eisenstein/Mosfilm, 1938
La première édition de ce qui deviendra l’une des plus prestigieuses compétitions cinématographiques au monde avait alors été reportée en raison de l’éclatement du conflit international.

La toute première édition du Festival de Cannes, qui aurait dû se tenir en 1939 mais qui avait été annulée en raison du début de la Seconde Guerre mondiale, a finalement eu lieu le week-end dernier conformément au programme initial. C’est à Orléans, ville natale de l’initiateur du désormais célèbre concours cinématographique, Jean Zay, ancien ministre français de l’Éducation nationale (1936-1939), que s’est tenue cette surprenante compétition, où deux œuvres soviétiques ont été récompensées, apprend-t-on sur le site de l’événement.

En effet, Alexandre Nevski, réalisé par l’illustre Sergueï Eisenstein a, 81 ans après sa sortie, ainsi remporté le prix spécial de Cannes 1939, tandis que Marina Ladynina (1908-2003), Artiste du peuple de l'URSS et détentrice de plusieurs prix Staline, a été reconnue meilleure actrice, ex-aequo avec l’Américaine Irene Dunne, pour son interprétation dans le film Les Tractoristes d’ Yvan Pyriev.

Au total, 30 films étaient en lice pour ce « remake » historique, sous la supervision d’un jury international d’experts présidé par le cinéaste israélien Amos Gitai. À noter toutefois que cet événement est parfaitement indépendant de l’actuel Festival de Cannes.

En suivant ce lien, retrouvez notre quiz afin de vérifier vos connaissances en matière de cinéma soviétique.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies