Trois biopics sur l’épopée spatiale de l’URSS

Klim Shipenko/CTB Film Company, 2017
La nostalgie de l'Union soviétique a inspiré certains films russes brillants, notamment consacrés au voyage dans l'espace de personnages tels que Iouri Gagarine.

Saliout 7 (2017)

Une histoire vraie sur la perte de contrôle de la station spatiale Saliout 7 par des scientifiques soviétiques en 1985. Elle menaçait de s’écraser sur Terre, mettant ainsi en danger les civils et l'héritage spatial de l'URSS. Deux cosmonautes ont donc été envoyés pour une mission sans précédent et périlleuse dont l’objectif était de redresser la situation.

En se préparant à tourner ce film, les acteurs ont été soumis au régime de formation des vrais cosmonautes. Ils ont volé à une altitude de 6 000 mètres dans un avion Il-76 avant que l’appareil ne pique du nez pendant 27 secondes pour reproduire le zéro-gravité. La manœuvre a été répétée des dizaines de fois. « C'était une torture. Je ne sais pas pour les autres, mais moi je me sentais mal », a raconté l'acteur Vladimir Vdovitchenkov.

Saliout 7 est un drame rempli d’action offrant une vue imprenable sur l’espace, créé par les meilleurs artistes russes en effets visuels.

>>> Belles et talentueuses: cinq actrices russes à suivre sur Instagram

L'âge des pionniers (2017)

Dans les années 1960, les États-Unis et l’URSS se lancent dans la course vers l’espace. Tandis que les Américains se préparent à envoyer une équipe sur la Lune, les Soviétiques travaillent nuit et jour pour faire en sorte qu'Alexeï Leonov effectue la première sortie dans l'espace.

Leonov (qui est finalement devenu le premier homme à faire une sortie dans l’espace le 18 mars 1965) a été impliqué dans les coulisses pour veiller à ce que L'Âge des pionniers soit aussi réaliste que possible. Après le tournage, le réalisateur a décidé de supprimer toutes les scènes mettant en vedette Iouri Gagarine (environ 40 minutes de film) pour s'assurer que Leonov soit au centre.

Gagarine: premier dans l'espace (2013)

Ce biopic raconte l’histoire du premier homme dans l’espace, de son enfance, de ses relations et de sa lutte pour rester dans les mémoires comme le meilleur cosmonaute soviétique.

Gagarine : premier dans l'espace est le premier biopic sur le célèbre cosmonaute impliquant sa famille, qui a été consultée lors du tournage pour s’assurer que le film ne s’éloigne pas trop de la vérité. La durée du film est de 108 minutes, soit exactement le temps que Gagarine a passé dans l'espace au cours de son vol historique.

Dans cette autre publication, nous parlons de dix gentils Russes issus de blockbusters d’Hollywood.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies