Rap iakoute et hip hop tatar: quand s'unissent musique moderne et langues minoritaires de Russie

Kounneï
Si la majeure partie de la production musicale de Russie se fait en langue russe, des artistes des plus divers défendent leurs couleurs locales en interprétant leurs tubes en langues minoritaires, dont le nombre avoisine les 150 à travers le pays. Voici différents groupes et chanteurs ayant décidé de jouer cette carte.

Rap iakoute

Au côté du russe, le principal peuple de la République sibérienne de Sakha, plus connue sous le nom de Iakoutie, parle également le iakoute. La jeune chanteuse Ouliana Sergoutcheva, de son pseudonyme Kounneï, vous donnera envie de vous trémousser sur sa chanson Tchèèkè, qui signifie grossièrement « Bon garçon » en iakoute. Elle chante ici : « À partir de ce moment tu danseras au rythme du Tchèèkè. À partir de ce moment ton cœur battra dans cette ambiance ». Suite à la sortie de ce clip, l’homme à la moustache verte est devenu très populaire en Iakoutie et a même figuré dans un film local !

Hip hop tatar

Irina Smelaïa, de son nom de scène Tatarka, est née à Naberejnye Tchelny, dans la République du Tatarstan. Elle est une musicienne populaire non seulement dans sa région natale mais également à travers la Russie toute entière. Elle rappe tant en russe qu’en tatar et est mariée à Ilia Proussikine, membre du groupe Little Big, particulièrement célèbre en France. Son premier hit, Altyn (« Or » en tatar), a fait son entrée dans le top 100 des vidéos les plus visionnées de Russie, avec quelque 37 millions de vues. De quoi parle ce titre ? En gros, de girl power et de succès sur le Net.

Lire aussi : Les dix hits musicaux les plus populaires de l’année 2018 en Russie

Rap bouriate

La République de Bouriatie, bordée par le lac Baïkal, regorge de talents et le rappeur Alihan Dze, de son véritable nom Aldar Dougaron, en fait partie. Également membre du groupe de hip hop Khatkhour Zou, il a sorti son premier single en 2016. Le morceau ci-dessous, intitulé Bourgèdèï khatar (« La danse de l'aigle » en bouriate) est un hymne à la confiance en soi, à la lutte qu'il faut mener au quotidien pour aller de l'avant.

Pop tchouvache

Kristian Iourat, jeune artiste de Tcheboksary, capitale de la République de Tchouvachie (601 kilomètres à l’est de Moscou), interprète cette joyeuse chanson en langue locale. Peut-être ne comprendrez-vous pas un traitre mot des paroles, mais vous apprécierez immanquablement le rythme de ce morceau. Dansant devant une centrale thermique et une voiture vintage soviétique, Kristian évoque ici des thèmes romantiques universels. Le titre signifie quant à lui « seulement avec moi ».

Rap carélien

Andreï Gorchkov est un artiste du Théâtre national de Carélie et est issu du peuple carélien. Depuis son enfance, il a parlé tant en russe qu’en carélien et est à présent un populaire rappeur dans cette République du nord-ouest de la Russie. Ses textes se consacrent à la beauté de la nature, à l’air frais carélien et au bonheur d’y être chez soi.

Lire aussi : Little Big: comment des freaks venus de Russie prennent d’assaut votre cerveau

RnB adyguéen

Adler Kotsba, d'origine adyguéenne mais né en République de Karatchaïévo-Tcherkessie, a commencé à composer des chansons au lycée et affirme qu’il s’est intéressé à la musique après avoir écouté le rappeur américain 50 Cent. Il est célèbre en Russie grâce à son morceau romantique Le parfum de ma femme, sorti durant l’été 2018. En partenariat avec Batyr Dolev, un chanteur de la République caucasienne d’Adyguée, il avait auparavant imaginé cet autre titre, où se mêlent langues russe et adyguéenne, afin de faire honneur à la terre de ses ancêtres.

Rock bachkir

Le groupe Bourelar (« Loups » en bachkir) a choisi pour créneau le rock en langue bachkire ! Il jouit d’une grande popularité au sein de la République du Bachkortostan, où il est possible de l’apercevoir dans la plupart des festivals musicaux. Bourelar aime par ailleurs s’essayer à de nouveaux formats, qu’il s’agisse de filmer ses clips avec un smartphone ou de collaborer avec un orchestre symphonique. Il offre ici un titre conçu avec un autre groupe bachkire, Gauga.

Dans cet autre article, nous vous expliquons quelles langues sont parlées en Russie, en dehors du russe.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies