Le photographe Sergey Ponomarev primé à Perpignan pour sa singulière couverture du Mondial en Russie

Sergey Ponomarev

Sergey Ponomarev

Ramil Sitdikov/Sputnik

Le photographe russe Sergey Ponomarev a reçu hier, 5 septembre, le prix du Visa d’or de la Presse quotidienne dans le cadre du Festival international de photojournalisme de Perpignan Visa pour l’image, se déroulant du 1er au 16 septembre, rapporte l’agence de presse TASS.

À la demande du journal Libération, Ponomarev avait du 14 juin au 15 juillet parcouru la Russie pour réaliser un reportage photographique intitulé Regard à part, consacré à l’ivresse de la Coupe du Monde 2018 s’y déroulant. Ces images immortalisées dans différentes villes hôtes de la compétition ont ainsi offert un brillant aperçu de la façon dont se sont mêlés quotidien des locaux et festivités internationales.

Lire aussi : Le meilleur, le pire et le plus inattendu de la Coupe du Monde en Russie selon les visiteurs

Libération avait alors publié un cliché par jour dans ses pages, photographies aujourd’hui exposées au sein de la Caserne Gallieni, à Perpignan, accueillant le festival.

Sergey Ponomarev est né en 1980 à Moscou et s’est vu attribuer au cours de sa carrière de multiples distinctions, dont le Prix Pulitzer 2016 de la photographie d'actualité pour sa couverture de la crise des migrants.

Dans cet autre article, découvrez 15 des plus saisissantes photographies réalisées au cours de l’année 2017 en Russie.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies