Les rues de Moscou il y a 60 ans à travers de nostalgiques photographies

Vladimir Stepanov/Le Centre de photographie des Frères Lumières
Le photographe russe Vladimir Stepanov a capturé des moments fugaces du quotidien moscovite il y a de cela plus d’un demi-siècle, Russia Beyond partage avec vous ces œuvres emplies d’une énergie des plus particulières.

Un style photographique révolutionnaire a vu le jour dans les années 1950, lors du Dégel entrepris par Khrouchtchev. Des photographes tels que Vladimir Stepanov ont alors expérimenté de nouvelles formes d’expression, documentant la vie d’ordinaires citoyens avec une précision, une émotion et un sens du détail stupéfiants. Le Centre de photographie des Frères Lumières, à Moscou, consacre actuellement une exposition entière aux œuvres de Stepanov, intitulée L’Âme des rues de Moscou. Elle comprend 60 clichés originaux et se tiendra jusqu’au 16 septembre.

Futur machiniste, 1960

Photographie recadrée représentant une portion de véhicule et une paire de jambes d’enfant.

Printemps dans une cour de l’allée Starosadski, années 1950

Une jeune femme profite du beau temps pour chevaucher sa bicyclette.

La fillette et la panthère

Une jeune enfant affronte cette redoutable statue féline.

Issu d’un rapport sur les appareils photo Start, 1959

Cette femme semble s’appliquer pour réaliser le cliché parfait à l’aide du célèbre appareil photo Start.

Juillet, 1958

Une jeune fille, une fleur à la main, est assise sur un banc lors d’une chaude journée d’été.

Sur le boulevard, 1958

Deux femmes se protègent des brûlants rayons du Soleil à l’aide de journaux durant leur conversation.

Croisement de la rue Marosseïka et de l’allée Starosadski, années 1950

Un jour ordinaire à Moscou : un carrefour animé par les véhicules et piétons.

Corde à sauter. Rue Staroalekseïevskaïa, années 1950

Comment les enfants s’amusaient-ils à l’époque ? En jouant dans les rues pardi !

Vieil homme aux pigeons, années 1950-1960

Avec la cathédrale Saint-Basile en fond, partiellement dissimulée dans le brouillard, une volée de pigeons s’agite autour d’un vieillard sur la place Rouge.

Des amateurs de photographies sur un balcon, 1957

Une foule de jeunes hommes saluent les passants depuis un balcon et font usage de l’un de leurs biens les plus précieux, leur appareil photo.

Pour de plus amples informations au sujet de cette exposition, suivez ce lien

Dans cet autre article, découvrez le visage de Moscou au XIXe siècle au travers de photographies d’époque comparées à celles d’aujourd’hui.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies