Envers du décor: pénétrez en images dans les coulisses du théâtre Bolchoï

Sasha Gusov, dont l’objectif a immortalisé plusieurs célébrités, allant de George Clooney à Boris Berezovsky, a connu ses premiers succès professionnels majeurs par accident, lorsque lui a été accordée la chance de photographier la troupe du Bolchoï en tournée à Londres.

Voici l’histoire d’un homme ordinaire, Sasha Gusov, passé de l’ombre à la lumière, de la misère à la fortune. Dans les années 90, avec l’équivalent d’une dizaine d’euros en poche, il a quitté la Russie et s’est installé à Londres. En tant qu’immigrant en situation illégale, le seul travail qu’il a alors pu y trouver a été celui de serveur.

Un beau jour, Gusov s’est glissé en douce dans le Royal Albert Hall, où la troupe du Bolchoï était en tournée. Il est alors directement allé à la rencontre du directeur de ce prestigieux établissement moscovite, Iouri Grigorovitch, et s’est présenté à lui comme un photographe russe, même si tout cela n’était à l’époque qu’un mensonge.

Gusov a ainsi demandé la permission de photographier le spectacle. À sa grande surprise, Grigorovitch lui a accordé son autorisation et ses clichés historiques ont été publiés par le British Journal of Photography, permettant à Gusov d’acquérir un statut et la gloire en tant que photographe.

À partir de là, des dizaines de politiciens, d’acteurs, de musiciens et d’autres célébrités internationales sont passées devant son objectif. Il a même été le photographe personnel de l’acteur Ewan McGregor et du chanteur d’opéra Luciano Pavarotti.

Les photographies de Gusov ont été imprimées par des organes de presse de premier rang, tels que The Guardian et The Wall Street Journal. Il a même intégré le top 20 mondial des photographes établi par le site britannique TopFoto.

« La photographie, c’est documenter ce qui se produit sur le moment », a-t-il déclaré. Or, Gusov possède un véritable talent pour se fondre dans la foule et capturer le bon instant.

Dans ses photos, on peut par conséquent voir des danseuses nerveuses, quelques minutes seulement avant de monter sur scène. Elles ne prêtent d’ailleurs même pas attention au photographe.

Svetlana Zakharova, Vladislav Lantratov et Nikolaï Tsiskaridze, la dynamique expressivité de ces étoiles du Bolchoï et leurs gracieux mouvements sont ainsi à présent immortalisés sur les clichés de Gusov. Tout comme des comédiens posant pour lui en jouant leurs rôles.

Durant l’inauguration de l’actuelle exposition de Gusov à Moscou, en juin 2018, la ballerine Angelina Karpova a confié qu’elle et ses collègues aimaient vraiment travailler avec lui, et se sentaient véritablement à l’aise sous son regard.

L’exposition Le Ballet du Bolshoï par Sacha Gusov, où figurent 50 de ses œuvres réalisées entre 1992 et 2016, peut être admirée au Centre de photographie des frères Lumière, dans la capitale russe, jusqu’au 23 septembre.

Dans cette autre publication, faites votre entrée dans les coulisses d’un autre légendaire théâtre russe : le Mariinsky de Saint-Pétersbourg.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

À ne pas manquer
Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies