Par-delà le rideau: un regard intime sur le Bolchoï

Le Bolchoï est toujours à l’affût de futurs prodiges et accueille des élèves russes comme étrangers.

Le Bolchoï est toujours à l’affût de futurs prodiges et accueille des élèves russes comme étrangers.

OLGA IVANOVA
Le théâtre Bolchoï est souvent perçu comme un joyau architectural de la ville au même titre que la place Rouge et le Kremlin et rares sont les chanceux touristes qui parviennent à voir un ballet dans cette salle emblématique. RBTH vous emmène plus loin et vous montre les répétitions interminables, les préparatifs de scène et les artistes qui sont derrière ces grands spectacles.
Le théâtre Bolchoï est l’une des institutions culturelles les plus célèbres et appréciées au monde. Nec plus ultra pour les amateurs de ballet, sa vie quotidienne est remplie de répétitions qui s’enchaînent et de classes de danse.
Les élèves et les danseurs rêvent de devenir prima ballerina comme Maïa Plissetskaïa ou danseur étoile comme Nikolaï Tsiskaridzé, et de passer jour et nuit au Bolchoï.
Les élèves pensent que l’entraînement rigoureux qu’ils y suivent sous la direction de chorégraphes de renom vaut la peine.
Souvent, les enfants commencent à s’entraîner à l’âge de neuf ans, mais d’autres s’inscrivent aux classes de ballet spéciales dès l’âge de deux ans et demi !
Les élèves étrangers affirment que les élèves russes travaillent plus dur qu’eux et sont parfois traités plus sévèrement que les étrangers.
Le théâtre Bolchoï, fondé en 1776, présente traditionnellement les grands classiques du ballet comme Le Lac des cygnes et Casse-noisette.
Il adapte également des classiques de littérature russe comme Un héros de notre temps de Mikhaïl Lermontov.
La confection de robes et de costumes pour le ballet et l’opéra exige des compétences spéciales et rares, et beaucoup de travail manuel. C’est pourquoi le Bolchoï a son propre atelier de confection de costumes. Le ballet du Bolchoï est également soutenu par un orchestre de talent, le plus ancien et le plus grand de Russie, avec plus de 250 musiciens.
Après une blessure et une opération, Nikolaï Tsiskaridzé, ancien danseur étoile du Bolchoï, est devenu instructeur de la prochaine génération de danseurs du ballet.
Denis Rodkine, son élève et actuel danseur étoile du Bolchoï, raconte : « Tsiskaridzé semblait si sévère que je pensais ne plus jamais revenir dans son cours ».
Le ballet est enseigné à l’Académie d’État de chorégraphie de Moscou, plus connue sous le nom d’Académie de ballet du Bolchoï, et à l’Académie russe de ballet Vaganova. Les diplômés intègrent souvent des troupes prestigieuses comme celle du Bolchoï et du théâtre Mariinsky à Saint-Pétersbourg.
L’enceinte principale du Bolchoï fut conçue par Joseph Bové, acteur important de la reconstruction du centre historique de Moscou après le grand incendie de 1812.
La rénovation récente menée entre 2005 et 2011 a notamment porté sur des améliorations acoustiques et la recréation du décor impérial original.
Le théâtre présente toutes sortes de spectacles, parmi lesquels figurent bien sûr des opéras, le Bolchoï accueillant également la meilleure troupe d’opéra de Russie.