La Russe Nina Kraviz désignée meilleure DJ 2017 par le magazine MixMag

Nina Kraviz, talentueuse artiste russe, a été nommée le 12 décembre « Meilleure DJ de l’année » par le magazine britannique MixMag, spécialisé dans la musique électronique.

Née dans la ville d’Irkoutsk (4203 kilomètres à l’est de Moscou), près du lac Baïkal, Nina a pris goût à la musique house au début de son adolescence. Après avoir déménagé à Moscou, elle a travaillé comme dentiste le jour et comme DJ la nuit, dans différents clubs de la capitale. Elle a également collaboré avec divers magazines musicaux moscovites. En 2006, elle a ensuite intégré l’Académie de musique Red Bull de Melbourne, en Australie, et deux ans plus tard elle se faisait un nom dans les hauts lieux de la musique électronique de la capitale russe.

En plus de composer et de produire tout elle-même, Nina chante sur ses propres morceaux et est connue sur scène pour danser derrière sa table de mixage. Son premier album éponyme est sorti en 2012 sous le label Rekids, suivi par Mr Jones en 2013. En 2015 elle a créé un album de 48 titres dans le cadre du projet DJ-Kicks.

MixMag a expliqué les raisons de sa nomination : « Qu’elle joue sur les plus grandes scènes du monde ou dans les lieux les plus intimistes, ses compositions courageuses, ses expérimentations extraordinaires et sa volonté d’ignorer les standards lui ont permis de dominer 2017 ».

« Je suis une personne différente quand je suis sur scène. Il y a quelqu’un d’autre, comme un alter ego. Vous pouvez être de mauvaise humeur, vous sentir fatigué, vous pouvez être faible et malade, mais dès que vous êtes sur scène vous devez faire votre boulot correctement », a un jour confié l’artiste.

Lire aussi :

Techno russe: petit guide des meilleurs DJ et artistes de la culture rave de Moscou

Le label franco-suisse Belka Records: la musique indé’ russe dans votre lecteur cassette

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

À ne pas manquer