Les cinq phrases russes les plus importantes à connaître

Boris Korzine/TASS; Legion Media
Chaque fois que nous regardons les tendances sur Google pour savoir ce que les gens recherchent réellement sur la Russie, nous voyons souvent des requêtes linguistiques – comment dire «merci» en russe, comment dire «bonjour» en russe... Nous avons donc rassemblé les expressions les plus utiles pour vous, afin que vous ne perdiez plus de temps!

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Bonjour/bonsoir/salut

Comment dire « bonjour » en russe ? En fait, cela dépend vraiment de la personne à qui vous allez vous adresser. Les Russes ont l'habitude de dire « привет » (« priviet », « salut ») à leurs amis, aux personnes qu'ils connaissent bien et à celles avec qui ils utilisent au moins le pronom informel « ты » (« ty », « tu ») et non « вы » (« vy », « vous »).

Pour les personnes moins connues ou plus âgées, il est plus approprié de dire « здравствуйте » (« zdravstvouïtié », « bonjour »). Oui, vous allez vous casser un peu la langue, mais les gens seront impressionnés par vos compétences linguistiques !

Vous pouvez aussi adapter votre salutation au moment de la journée, c'est-à-dire « доброе утро » (« dobroïé outro », « bon matin »), « добрый день » (« dobry den », « bonjour ») et « добрый вечер » (« dobry vietcher », « bonsoir »).

Et enfin, si vous avez besoin de l'aide rapide d'un inconnu, la meilleure option serait de dire « извините пожалуйста » (« izvinitié pojalouïsta », « pardonnez-moi s’il vous plait »), qui est une forme très respectueuse. Or, comme les Russes n'utilisent pas d’équivalent à « monsieur » ou « madame » lorsqu'ils s'adressent les uns aux autres, cette forme implique que vous n'avez besoin ni de nom, ni de déclinaison d'adjectif. En fait, connaître cette phrase peut vous aider dans de nombreuses situations – il suffit d'exprimer votre excuse et tout devrait bien se passer.

Lire aussi : Huit mots russes impossibles à traduire en français

Comment allez-vous ?/Comment vas-tu ?

En Russie, il n'y a généralement pas de petites discussions comme celles-ci : « Comment allez-vous ? Je vais bien, merci et vous ? ». Les Russes n'ont pas l'habitude de poser cette question à chaque personne qu'ils rencontrent – c'est une question plus personnelle, plus privée, qui s'adresse à des personnes plus proches dont on se soucie réellement de la situation.

Si vous parlez à un inconnu, il n'est pas nécessaire de lui demander comment il va. Cependant, si vous êtes déjà en contact visuel avec quelqu'un, et ce, pas pour la première fois, il serait bon que vous lui demandiez : « Как вы поживаете ? » (« Kak vy pojivaïétié ? »), ce qui se traduit par : « Comment va votre vie ? ».

Pour les amis et les proches, il existe une autre option, moins formelle – deux mots faciles : « Как дела ? » (« Kak dela ? »), qui signifie littéralement « Comment vont tes affaires ? ». Les Russes ont l'habitude de répondre par « нормально, спасибо » (« normalno, spassibo ») ou « ничего, спасибо » (« nitchevo, spassibo »), qui sont deux variantes de « bien, merci ». Cependant, parfois, au lieu de cela, un Russe peut en fait répondre en détail et partager toutes les mauvaises choses qui lui sont arrivées, y compris cet homme grossier qui l’a bousculé ce matin dans le métro. Alors, utilisez cette phrase avec prudence !

« Merci »

« Спасибо » (« Spassibo », « merci ») est un cas rare où un seul mot suffit, peu importe avec qui vous parlez.

Cependant, comme dans d'autres occasions, il existe plusieurs options pour améliorer votre remerciement. « Спасибо большое » (« Spassibo bolchoïé ») est pour quand vous désirez ajouter « beaucoup ».

« Спасибо тебе большое » ou « спасибо вам большое » (« Spassibo tebié bolchoïé » ou « Spassibo vam bolchoïé ») permet de rajouter « à toi » ou « à vous », en fonction de la personne à qui vous vous adressez.

Lire aussi : Ces Russes partis en guerre contre les anglicismes et autres emprunts linguistiques

Parlez-vous russe ?/Je ne parle pas russe

Nous ne sommes pas sûrs que vous ayez besoin de cette phrase, surtout si vous ne parlez pas russe. Mais ce serait quand même un beau « bijou » dans votre collection de phrases en différentes langues. « Sprechen Sie Deutsch ? », « Parlez-vous français ? » ou, imaginons que vous aperceviez quelqu’un ayant l’air Russe et que vous entrepreniez de vérifier votre soupçon : « Вы говорите по-русски ? » (« Vy govorite po-rousski ? », « Parlez-vous russe ? »).

Un Russe vous répondrait par « Да » (« Da », « oui ») et vous demanderait probablement « А вы ? » (« A vy ? »), ce qui signifie « Et vous ? ». Et il serait incroyablement heureux de savoir que c’est le cas, car les Russes sont toujours agréablement surpris lorsqu'un étranger maîtrise leur langue.

Cependant, si vous ne parlez pas russe, voici la phrase à connaître : « Я не говорю по-русски » (« Ia nié govoriou po-rousski », « je ne parle pas russe »).

Je t’aime

Les Russes sont facilement enclins à exprimer leurs sentiments et notre grande littérature et notre poésie en sont pleines. Nous avons donc « 50 nuances d'amour », mais vous devez d'abord apprendre la plus importante !

« Я люблю тебя »/« Я люблю вас » (« Ia lioubliou tebia », « je t’aime »/« Ia lioubliou vas », « je vous aime »). Il y a une blague selon laquelle cette dernière version (formelle) ressemble à « yellow blue bus » (« bus jaune bleu ») en anglais. Cette phrase est forte, alors n'allez pas la dire à des inconnus au hasard ! Elle est considérée comme une chose sérieuse qu'un Russe ne s'attend pas à entendre de la part d'un inconnu.

Une formule plus légère et moins lourde de sens est « Tы мне нравишься » (« Ty mnié nravichsia »), ce qui se traduit par « Tu me plais », mais, en russe, cela implique généralement aussi un sentiment romantique.

Enfin, vous pouvez dire « Я влюблён » (« Ia vlioublion ») si vous êtes un homme, et « Я влюблена » (« Ia vlioublena ») si vous êtes une femme. Cela signifie simplement que vous êtes amoureux/se, mais ce n'est pas encore aussi sérieux et cela ne précise pas de qui vous vous êtes épris.

Dans cet autre article, nous vous livrons cinq bonnes raisons d’apprendre le russe.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies