En images: excursion au monastère Boris-et-Gleb, fondé en l'honneur des premiers saints russes

long-way.ru
À 18km de Rostov Veliki, se trouve le village de Borisoglebski. Sa principale attraction est le monastère, érigé en hommage aux premiers saints russes, les princes Boris et Gleb.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Le monastère Saint-Boris-et-Saint-Gleb est un monastère orthodoxe masculin situé sur la route de Rostov à Ouglitch, dans le village de Borisoglebski, sur le tracé du célèbre itinéraire touristique de l'Anneau d'or de Russie.
Avec ses sanctuaires, ses monuments historiques et son emplacement pittoresque, cet ancien monastère est l'un des plus beaux du pays.
L'emplacement du site était très avantageux. La route reliant Moscou et Rostov à Ouglitch passait à proximité et continuait vers Kargopol et Beloozero. La rivière Oustié est restée navigable très probablement jusqu'à la fin du XVIIe siècle.
Le monastère a été fondé par des moines de Novgorod, Fiodor et Pavel, en 1363.
L'ensemble architectural a pris forme avant le règne de Pierre le Grand, alors qu'il s’agissait de l'un des diocèses les plus prospères de Rostov.
Les façades des bâtiments reflètent clairement l'influence des architectes italiens qui travaillaient à Moscou au début du XVIe siècle.
Le monastère était apprécié des princes de Moscou et des premiers tsars russes, qui le considéraient comme leur « maison ».
La première construction en pierre du monastère Saint-Boris-et-Saint-Gleb fut la cathédrale du même nom.
Durant les périodes de festivités, une riche foire avait traditionnellement lieu près des murs du complexe religieux.
En 1764, Catherine II offrit les terres environnantes à son favori, le comte Grigori Orlov.
Le monastère Saint-Boris-et-Saint-Gleb fut officiellement déconsacré en 1924 par les autorités soviétiques, opposées à la religion. Certains des bâtiments ont alors été transférés au musée d'État de Rostov.
En 1962, les anciens territoires monastiques ont reçu le statut de localité urbaine.
Le monastère a à nouveau été consacré en 1994.
Une branche du musée d'État du Kremlin de Rostov se trouve désormais sur le site du monastère.

Les droits sur cet article, initialement publié en 2014, sont la stricte propriété du journal Rossiyskaya Gazeta.

Dans cet autre article, apprenez-en plus sur l’histoire de cet important lieu de pèlerinage.

https://fr.rbth.com/art/85340-monastere-saint-boris-saint-gleb-rostov

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies