Si les frontières rouvraient, les Russes seraient-ils toujours séduits par les séjours à l’étranger?

Pixabay

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Si l’opportunité s’offrait de passer des vacances dans n’importe quel coin du monde, 32% des Russes partiraient à l’étranger, contre 55% de leurs concitoyens qui opteraient plutôt pour un séjour touristique à l’intérieur du pays, révèlent les résultats d’un sondage effectué par le Fonds d’opinion publique (FOM).

C’est la Turquie qui reste la destination de prédilection – 6% des sondés ont mentionné ce pays. D’ailleurs, ils ont toutes les chances de réaliser leur rêve, les frontières entre les deux États n’étant pas fermées. D’ailleurs, en dépit de la pandémie, quelque 1,5 million de touristes russes s’y sont rendus en 2020, d’après les données du Service douanier du FSB.

Viennent ensuite les pays de l’Europe en général (4%), notamment l’Italie (2%) et l’Espagne (2%). La France a été mentionnée par 1% des répondants, au même titre que l’Allemagne ou les États-Unis.

S’ils restaient en Russie, c’est le lac Baïkal que la majorité d’entre eux visiterait – il décroche 42% des avis, devançant la Crimée (37%), Saint-Pétersbourg (32%), Sotchi et les stations balnéaires de la région du Krasnodar (31%).

8% des personnes interrogées ont répondu pour leur part qu’elles n’iraient nulle part et 7% n’ont pas pu fournir de réponse.

L’étude d’opinion a été effectuée le 28 février 2021 auprès de 1 500 citoyens de Russie vivant dans 104 agglomérations de 53 sujets de la Fédération.

Dans cet autre article, découvrez le témoignage de Russes ayant redécouvert leur pays grâce à la pandémie.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies