Le plateau de Poutorana, royaume sibérien des roches et de l'eau

Sergei Fomin/Global Look Press
Pouvez-vous imaginer un massif montagneux plus impressionnant que le Grand Canyon ? Ce site d'une superficie supérieure à celle du Royaume-Uni risque de vous surprendre !

La nature

L'un des endroits les plus inaccessibles de Russie, le plateau de Poutorana est un massif volcanique recouvert de forêts, de lacs et de cascades.

Il y a environ 100 ans, le plateau était entièrement inexploré, et les premiers voyageurs ne sont apparus ici que dans les années 1930-1940.

Jusqu'à cette époque, seule l'ethnie locale, les Evenks, parcourait la région avec ses troupeaux de rennes.

Aujourd'hui, des groupes de touristes extrêmement bien préparés s'y rendent, mais on y trouve encore des endroits où les humains n'ont jamais posé le pied.

Attention, climat extrême !

Ici, le temps est imprévisible, et les rudes hivers sibériens se transforment en étés étouffants où sévissent des essaims de moustiques accablants.

Cependant, la neige peut parfois tomber à la mi-juillet et les guides racontent comment, il y a 10 ans, un groupe de touristes s'est retrouvé coincé à cause d'une chute de neige en plein été.

Ils n'ont alors pu marcher que huit kilomètres en trois jours, se déplaçant avec précaution, craignant de se casser une jambe et attendant que la neige fonde.

À la fin, ils étaient tellement exténués qu'ils n'ont même pas fini l'itinéraire prévu.

Les touristes expérimentés considèrent l'automne comme le meilleur moment pour visiter ces lieux, quand on peut profiter des couleurs vibrantes oscillant entre le rouge et le jaune et savourer les innombrables baies sauvages, alors que les essaims de moustiques ont tendance à disparaître.

Les lieux à visiter

L'une des plus somptueuses curiosités est le lac Lama et les cascades à proximité, en particulier celle de Neralakh.

Les agences de tourisme locales proposent des itinéraires de randonnée guidés, et certains des sites les plus pittoresques peuvent être atteints par bateau.

Se tenir debout au sommet de la cascade nécessite beaucoup de prudence : chaque année, des gens meurent suite à de tragiques chutes.

Les guides doivent même parfois tenir les touristes lorsqu'ils prennent des photos.

Une des expériences les plus étonnantes à vivre ici est de voler au-dessus du plateau en hélicoptère, mais c'est un plaisir assez coûteux.

Ce texte s'inscrit dans notre série « La Russie au travers de photographies Instagram ». Vous pouvez ainsi retrouver notre premier article à ce sujet et vous envoler pour les îles Solovki en suivant ce lien.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies