Sept châteaux russes oubliés par les guides touristiques

Le palais Vorontsov.

Le palais Vorontsov.

Shutterstock / Legion-Media
Avez-vous jamais rêvé de faire un tour dans les châteaux sortis tout droit des dessins animés ? Se retrouver dans un conte de fées est plus réel que vous ne le pensez.

1. Le palais Vorontsov à Aloupka en Crimée

Le palais Vorontsov. Crédit : Shutterstock / Legion-MediaLe palais Vorontsov. Crédit : Shutterstock / Legion-Media

Le palais Vorontsov, situé au pied de la montagne Aï-Pétri, s’est métamorphosé du style anglais en architecture mauresque, voire arabe. Depuis sa construction en 1848 et jusqu’à la Révolution de 1917, la résidence a accueilli trois générations de la famille de nobles Vorontsov.

Les intérieurs du palais sont luxueux. C’est ici que le premier ministre Winston Churchill a logé pendant la conférence de Yalta en 1945. Venez en visite en mai ou en juin pour vous balader dans le parc du style Renaissance italienne et vous perdre au milieu de l’orgie des rhododendrons en fleurs.

2. Le palais Dulber à Yalta en Crimée

Le palais Dulber. Crédit : Lori / Legion-MediaLe palais Dulber. Crédit : Lori / Legion-Media

L’oncle du dernier empereur russe Nicolas II, Piotr Nikolaïevitch, a été tellement impressionné par l’architecture du Proche-Orient et des pays du Maghreb qu’à son retour de voyage, il ordonna de construire un palais d’après ses propres esquisses.

Aujourd’hui, Dulber est un centre de cure de grande classe. Ce palais sorti tout droit des contes des Mille et une nuits est ouvert aux touristes : un autobus relie les quais de Yalta à Dulber, mais seules les visites guidées sont admises.

3. Le palais Massandra en Crimée

Le palais Massandra. Crédit : Lori / Legion-MediaLe palais Massandra. Crédit : Lori / Legion-Media

Ce palais rappelle les décors de l’histoire de Cendrillon et présente toute une gamme de styles : les architectes de différentes époques et appartenances ethniques commençaient les travaux sans jamais avoir pu matérialiser leurs projets jusqu’à la fin.

Les numéros uns de l’Etat ont essayé à plusieurs reprises « d’ajuster » le palais à leurs besoins : Alexandre III voulait en faire un pavillon de chasse, tandis que le leader soviétique Joseph Staline a transformé ce monument d’architecture en maison de campagne. Le palais est situé à 5 kilomètres de Yalta, à l’arrêt Massandra supérieure. Vous avez le choix entre un trolleybus et une navette.

4. L’école Miracle ordinaire à Iochkar-Ola

L’école Miracle ordinaire à Iochkar-Ola. Crédit : mirkrasiv.ruL’école Miracle ordinaire à Iochkar-Ola. Crédit : mirkrasiv.ru

C’est une simple école de Iochkar-Ola (à 850 km à l'est de Moscou) transformée en château féérique par l’homme d’affaires Sergueï Mamaïev qui voulait matérialiser le rêve de sa femme d’enseigner dans une école où les élèves iraient avec plaisir. Ce rêve est, semble-t-il, devenu réalité.

Les ouvriers ont construit entre 1998 et 2001 un véritable château pour les petits princes et princesses avec piscine, salle de sport et même un centre d’équitation pour y former de vrais chevaliers.

5. Le palais de Kiritsky dans la région de Riazan

Le palais de Kiritsky. Crédit : Lori / Legion-MediaLe palais de Kiritsky. Crédit : Lori / Legion-Media

Cette résidence qui se trouve à une cinquantaine de kilomètres de Riazan (environ 180 km au sud-est de Moscou) a été réalisée par l’architecte russe Fiodor Chekhtel. Le palais a rendu célèbre le jeune architecte, mais a ruiné son propriétaire, le comte von Derwies, dans les années 1910.

Le palais de Kiritsky, appelé également propriété des von Derwies, abrite un centre de cure pour les enfants atteints de tuberculose osseuse. L’entrée y est interdite depuis peu. Par conséquent, soyez prêts à admirer les tourelles ciselées à distance.

6. Le château Garibaldi dans la région de Samara

Le château Garibaldi. Crédit : Lori / Legion-MediaLe château Garibaldi. Crédit : Lori / Legion-Media

Le château Garibaldi s’élève à Khriachtchovka, dans la région de Samara (à quelque 850 km au sud-est de Moscou) et se prépare à accueillir les touristes dans ses chambres dès 2018. Pour le moment, les intérieurs subissent les derniers remaniements. C’est un lieu incontournable si vous souhaitez réaliser des sessions photos dans le style Moyen Âge.

Si vous aimez rester actif pendant vos vacances, les surfeurs vous conseilleront de les rejoindre et de suivre des cours à l’école spéciale Force du vent. Vous trouverez tout le matériel nécessaire à la station du Cap ivre.

7. Le palais-usine de Moscou

Le palais-usine de Moscou. Crédit : Lori / Legion-MediaLe palais-usine de Moscou. Crédit : Lori / Legion-Media

Ce palais situé dans la vallée de la rivière Iaouza n’est nullement sorti d’un conte : dans les années 1930, c’était une usine qui fabriquait des ampoules électriques. Aujourd’hui, le local se présente comme une série de lofts et de bureaux, de cafés, de studios photo et d’ateliers de petite production. Il est possible de rouler en vélo dans les couloirs industriels de ce château du gothique industriel.

Même dans sa forme simplifiée, sans les tours ni les rosaces qui étaient présentes dans le projet initial de l’architecte Gueorgui Ievlanov, le bâtiment se fait remarquer parmi les autres monuments du Moscou gothique.

Lire aussi :

Ce qu’il faut savoir de la cathédrale Saint-Basile pour briller en société

À Chtchelokovsky Khoutor, plongez dans la vie paysanne russe traditionnelle

Des architectes étrangers s’attèlent à remodeler le visage de Moscou

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.