Un programmeur russe crée une version pirate de ClubHouse pour Android

Legion Media
Un développeur de Saint-Pétersbourg n'a passé qu'une journée à créer une version pirate de ClubHouse pour Android. Et elle marche vraiment!

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Grigori Kliouchnikov, un programmeur de Saint-Pétersbourg, a développé une version Android du réseau social audio populaire Clubhouse en une journée ; le 20 février 2021, il l'a publiée sur GitHub.

Officiellement, le réseau social vocal n'est disponible que sur iOS. Grigori a écrit sur son compte Twitter qu'il était fatigué d'attendre la version pour Android, et a donc décidé de prendre les choses en main. Le programmeur a nommé l'application HouseClub,

Pour installer l'application sur Android, il suffit de télécharger le fichier APK de l'application depuis votre smartphone en utilisant ce lien.

Selon le développeur, l'enregistrement « devrait fonctionner », mais pour éviter les erreurs, il suggère d'utiliser un appareil iOS pour s’enregistrer et de se connecter à la version Android de l'application à partir d'un compte existant.

Dans l'application, vous pouvez rechercher et rejoindre des salles, « lever la main » (une fonction de l’application qui vous permet de poser une question ou de dire quelque chose dans la salle de quelqu'un d'autre), afficher les profils de personnes et vous y abonner, et modifier votre profil.

Dans le même temps, la version Android n'a pas de notifications et est dépourvue de la fonction de création et de modération de salles. De plus, Grigori ne garantit pas que le Clubhouse officiel ne bloquera pas les utilisateurs utilisant son application pirate.

Kliouchnikov dit ne pas être intéressé par l’argent ou la célébrité, et déclare qu’« il veut juste rendre le monde meilleur ».

Avant cela, Grigori a créé la version Android du populaire réseau social russe VKontakte, a également travaillé sur Telegram avec son fondateur Pavel Dourov, mais a ensuite quitté le projet - selon les propos de Grigori dans sa salle ClubHouse, son départ était lié à des désaccords concernant le travail avec Dourov. Toujours dans sa salle, il a fait savoir qu'il travaillait sur son propre réseau social, qui techniquement ne deviendra jamais obsolète. 

Dans cette publication découvrez pourquoi la Russie reste un haut lieu du téléchargement illégal.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies