En images: découverte d'une exceptionnelle nécropole antique en Crimée

Institut d'archéologie de l'Académie des sciences de Russie
Il s’agit du plus important ensemble de pierres tombales de l'époque romaine jamais trouvé dans cette région.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Près de la ville de Sébastopol, en Crimée, une nécropole attribuée à la culture scythe tardive, c’est-à-dire de l’époque romaine, avec des pierres tombales anthropomorphes et des stèles ornées de masques a été mise au jour. La découverte a été annoncée par le service de presse de l'Institut d'archéologie de l'Académie des sciences de Russie.

« La découverte a été faite lors de l’étude du cimetière de Kil-Dere pendant des travaux archéologiques », peut-on lire dans le communiqué.

L'ancien cimetière de Kil-Dere est situé sur les pentes d'une colline escarpée dans la vallée d'Inkerman. Lors de la fouille de quatre tombes, dans la partie sud de la nécropole, les archéologues ont identifié des pierres tombales encore intactes. Près de l'une d’elles, une base de pierre avec une cavité ovale destinée à la nourriture sacrificielle avait été aménagée.

« Au cours des travaux ultérieurs dans les sépultures pillées, les archéologues ont trouvé 63 monuments funéraires de différents types : des stèles anthropomorphes, des pierres tombales avec des masques et des socles pour stèles. Il s'agit aujourd'hui de la plus importante collection de pierres tombales jamais obtenue lors des fouilles de cimetières "scythes tardifs" de l'époque romaine en Crimée : seules 15 pierres tombales avaient été trouvées dans les grandes nécropoles les plus proches et les plus connues », a conclu le service de presse.

Dans cet autre article, nous vous présentions six fascinants monuments préhistoriques de Russie, entre dolmens et labyrinthes de pierre.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies