Renault célèbre son 1,5 millionième véhicule assemblé en Russie

Sergueï Sobianine (au centre), maire de Moscou, et Jan Ptacek (à droite), directeur général de Renault Russie

Sergueï Sobianine (au centre), maire de Moscou, et Jan Ptacek (à droite), directeur général de Renault Russie

mos.ru

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

À l’usine moscovite du constructeur français est sortie des chaînes de production la 1 500 000e voiture Renault assemblée localement, annonce le service de presse de l'entreprise. Il s’agit d’un exemplaire de la nouvelle version du Renault Kaptur, à la carrosserie bleue-argent, modèle dont la production a débuté en mai dernier et la commercialisation en juin.

Sergueï Sobianine, le maire de la ville, a profité de la cérémonie, à laquelle il a assisté, pour souhaiter ses meilleurs vœux à la compagnie et souligner ses accomplissements.

« L’usine moscovite de Renault fête [cette année] son 15e anniversaire. Tout n'a pas été parfait dans notre ville pendant ces 15 années, il y a eu des crises, comme en 2008 ou 2014. En 2020, la pandémie a été une épreuve énorme. Néanmoins, toutes ces années, l'usine Renault s'est développée avec succès, et sa production a joui d’une demande stable auprès des consommateurs », a-t-il déclaré en cette occasion.

« Le fait que nous nous développions, en lançant de nouveaux modèles, nous permet de croître et de développer non seulement la marque Renault, mais aussi l'industrie automobile. La marque Renault est la marque étrangère la plus localisée en Russie. Nous participons au développement du marché mondial de la mobilité et sommes un leader de la transformation numérique, l'un des leaders du cycle complet d'achat en ligne – cette année, nous avons même fourni un service de livraison de voitures à domicile », a de son côté assuré Jan Ptacek, directeur général de Renault Russia (propos retraduits depuis le russe).

Pour rappel, ce site a été inauguré en 2005. Malgré une forte automatisation, l’usine employait en 2019 une moyenne annuelle d’environ 5 000 personnes. Au total, entre 2013 et l’an dernier, 18 milliards de roubles (201,44 millions d’euros selon le taux de change actuel) y ont été investis.

Dans cet autre article, nous vous expliquons pourquoi il y a autant de caméras dans les voitures en Russie.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies