Une «glacière» du XVIIIe siècle découverte par des archéologues à Saint-Pétersbourg

Université d'État de Saint-Pétersbourg

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Dans le cadre des travaux de restauration des Chambres angulaires du palais d’Alexandre Menchikov, les archéologues ont fait la découverte d’une « glacière » qui renfermait autrefois des produits alimentaires destinés aux convives de cet influent homme d’État, ami du tsar Pierre le Grand, rapporte le service de presse de l’Université d'État de Saint-Pétersbourg.

Le terme de glacière désigne ici un local en bois très utilisé par le passé en Russie pour la conservation des aliments. Avant l’invention des réfrigérateurs, l’on y plaçait en effet de la glace, ce qui ralentissait le processus d’oxydation.

Dans ce cas précis, c’est au printemps que l’on extrayait des blocs de glace de la Neva gelée. On recouvrait ensuite ces derniers de planches ou de paille, sur lesquelles on entreposait enfin les produits. L’eau de la fonte s’écoulait progressivement par une bouche spécialement prévue et ce n’est qu’en automne, lorsque les températures ne justifiaient déjà plus cette pratique, que la glace disparaissait finalement totalement.

Cette trouvaille se révèle d’autant plus précieuse que de telles constructions, de par leur conception en bois, ont rarement traversé les âges jusqu’à nos jours. Cet exemplaire, datant du XVIIIe siècle et apparaissant en très bon état, s’avère donc particulièrement rare. Un état s’expliquant par le fait qu’au début du XIXe siècle, lors de travaux de rehaussement du sol, la glacière avait été enterrée.

Très humide, le bois a cependant dû être manipulé avec la plus grande des précautions et la glacière démontée en fragments pour sa reconstruction ultérieure. Une fois restaurée, elle sera remise sur les lieux de sa découverte, en tant qu’objet d’exposition. Un délicat labeur mené par des spécialistes de l’université ainsi que du musée de l’Ermitage.

Dans cet autre article, nous vous présentons des plats on ne peut plus étranges qui étaient servis à la table des tsars.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies