Un satellite censé éliminer les déchets spatiaux conçu en Russie

NASA Orbital Debris Program Office, photo gallery

Un engin capable de récupérer de petits satellites hors service se trouvant en basse orbite pour ensuite les désagréger et les transformer en combustible a été conçu par la holding Systèmes spatiaux russes (RKS), indique ce mercredi l’agence d’information TASS, citant l’auteur du projet, Marina Barkova.

Généré par le biais d’un mélange des objets désagrégés avec de l’oxygène et de l’hydrogène, le combustible alimentera les moteurs de ce même satellite-éliminateur de déchets pendant son trajet vers une nouvelle cible.

Alors que ce dispositif est actuellement en attente de brevetage, sa mise en place coûtera, selon les évaluations de l’auteur du projet, près de 7,5 milliards de roubles (environ 102 millions d’euros).

Comme le rappelle l’agence, se référant aux données de la NASA, à ce jour plus de 5 000 engins ayant fini leur mission se trouvent en orbite terrestre, tout comme approximativement 14 000 fragments de déchets spatiaux.

Outre le fait que les gros débris soient susceptibles de traverser les couches de l’atmosphère et de tomber sur Terre, ils représentent un danger pour les satellites et vaisseaux se trouvant dans l’espace. Se déplaçant à des vitesses excessives, ils risquent en effet de les endommager lors d’éventuelles collisions.

Dans cet autre article, nous vous présentons certaines des météorites les plus célèbres ayant percuté la Terre dans l’Extrême-Orient russe.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies