Comment les aérosleds russes sont-ils devenus si populaires dans le monde entier?

D. Chernov/Sputnik
Conçus en Russie, les aérosleds sont l’un des véhicules les plus performants pour naviguer dans les régions enneigées. Rapides et efficaces, ils opèrent bien au-delà des frontières du pays.

Propulsés par des hélices et fonctionnant sur des skis, les aerosani (« aérosleds ») conviennent parfaitement aux espaces ouverts et sans limites de la Russie. Pas étonnant que ce type de motoneige soit apparu pour la première fois dans le pays le plus froid de la planète.

L’aérosled est apparu accidentellement en 1903 lors des essais d'un moteur d'avion monté sur un traîneau. L’un des ingénieurs, Sergueï Nejdanovski, a apprécié la combinaison et a breveté le premier aérosled au monde.

Les principales tâches de ces véhicules consistaient à transporter des marchandises, à livrer du courrier et à participer à des opérations de combat.

Les aérosleds étaient parfaits pour les longues distances couvertes de neige : ils les traversaient beaucoup plus rapidement que les voitures et étaient beaucoup plus rentables que les avions.

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, les Soviétiques ont mis en place des unités spéciales mobiles d’aérosleds qui assistaient les autres troupes et opéraient séparément.

Le NKL-16 transportait du fret et des compagnies de débarquement, ainsi que du courrier. Outre les soldats qui se trouvaient à l’intérieur, l’appareil pouvait entraîner 20 skieurs sur un remorqueur.

En 1942, le NKL-26 plus avancé est apparu. Contrairement au NKL-16, ce nouveau modèle avait un meilleur blindage et était équipé d'une mitrailleuse Degtyarev de 7,62 mm. L'équipage de l'aérosled était composé de deux hommes : un chauffeur mécanicien et un commandant tireur.

Après la Seconde Guerre mondiale, le nouvel aérosled Sever-2 (Nord-2) a remplacé le NKL-16, devenu obsolète. Basé sur le châssis du GAZ-M20 Pobeda, il était équipé d'un moteur d'avion AI-14. Cependant, le véhicule a échoué aux tests et le projet a été abandonné.

Dans les années 1960, l’aérosled KA-30 plus puissant a fait ses débuts. Capable de transporter jusqu'à huit personnes, il pouvait atteindre une vitesse de 100 km/h. Une version conçue pour le KGB avait un moteur plus puissant et une carrosserie élargie pour plus de sièges.

L’avion A-3 a probablement eu le destin le plus intéressant. Ils étaient utilisés pour rechercher des cosmonautes, servaient de véhicule de chasse personnel au dirigeant soviétique Leonid Brejnev et furent utilisés pour filmer l’une des productions les plus ambitieuses au monde, Guerre et Paix (1967).

Aujourd'hui, outre la Russie, des aérosleds sont produits dans de nombreux pays du nord, tels que le Canada et la Norvège.

Les aéroglisseurs russes sont capables de traverser la neige, les marais, les mers et les surfaces inégales. Retrouvez plus d'information sur ces machines dans cet autre article.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies