Top-3 des armes russes les plus vendues du XXe siècle

Yuri Smityuk/TASS
Les armes russes du XXe siècle sont devenues célèbres dans le monde entier pour leur puissance, leur fiabilité, mais surtout leur conception et leur application simples. Dans cet article, nous avons sélectionné les trois types d'armes russes les plus populaires du XXe siècle dans le monde.

Mitrailleuse légère Kalachnikov (RPK)

C'est l'une des mitrailleuses légères les plus répandues au monde (à ne pas confondre avec une mitrailleuse ordinaire !). À ce jour, il existe environ six modifications différentes de cette arme et dans les années à venir, elle connaîtra une renaissance avec la RPK-16, que vous pouvez voir dans notre reportage ici.

Cette mitrailleuse a été conçue pour deux munitions de 7,62x39 et 5,45x39 mm. Elle est fabriquée selon le schéma classique de la Kalachnikov, mais avec des modifications mineures. Ainsi, le RPK, à la différence de l’AK, comporte un canon allongé avec des fourches repliables, un frein-compensateur de canon renforcé, ainsi qu’une forme modifiée de crosse, qui vous permet de la tenir facilement lors des longues rafales.

La RPK a également reçu un chargeur plus grand conçu pour 45 cartouches. Cependant, de nombreux utilisateurs de mitrailleuses ont vivement critiqué les armuriers pour avoir économisé de l'argent et créé un si petit chargeur.

Lire aussi : Fusils AK-47 détournés: lorsque la Kalachnikov est tout sauf une arme meurtrière

Ces armes sont idéales pour les combats urbains et dans les zones de forêts et de montagne. Sa portée atteint environ 450 mètres. Le recul est doux, en comparaison avec d'autres mitrailleuses. Elle est pratique à contrôler lors des rafales longues et courtes.

Les seuls inconvénients qui ont été éliminés dans les nouveaux modèles sont le canon non remplaçable et le petit chargeur.

La mitrailleuse peut être utilisée en mode fixe, installée sur un affût à trépied, ainsi que sur des blindés à l'aide d'un support. Cette mitraillette a été utilisée dans presque tous les conflits armés de la seconde moitié du XXe siècle et est toujours produite en Russie et dans d'autres pays.

Lire aussi : Les «trophées» les plus insolites obtenus par les troupes russes en Syrie

RPG-7

Le lance-grenades à main RPG-7 est l'arme antichar la plus utilisée dans le monde. Il est utilisé dans la lutte contre les véhicules blindés et c’est probablement l'un des principaux lance-grenades utilisés par les « méchants » dans les films hollywoodiens. Un fait intéressant est que les Américains sont devenus la première victime de ces armes, car elles ont été utilisées pour la première fois pendant la guerre du Vietnam de 1965 à 1974.

L'une des caractéristiques primordiales de l'arme est son faible recul, ainsi que sa facilité d'utilisation et de production. Le lance-grenades est composé de trois parties : un canon composé d’une buse et d’un tube comportant une lunette de visée mécanique et optique; un mécanisme en fléau ; et un système de déclenchement à percussion avec goupille de sécurité.

La tâche principale de ce lance-grenades est la destruction des véhicules blindés et des fortifications de l'ennemi. Sa portée effective est d'environ 330 mètres. Il existe des cas où ce lance-grenades a été utilisé contre des cibles à basse altitude - des hélicoptères et des avions d’attaque. Mais avec l'avènement des systèmes de missiles antiaériens portables (comme le Stinger américain), une telle utilisation est entrée dans la catégorie « gaspillage de munitions ».

Lire aussi : Les «trophées» les plus insolites obtenus par les troupes russes en Syrie

AK-47

L'arme la plus importante de la Russie est sans aucun doute l'AK-47. C'était la première mitrailleuse automatique du pays avec un calibre de 7,62x39 mm, capable de fonctionner aussi bien sous la pluie et dans la gadoue, dans le froid que sous le soleil brûlant du Sahara.

Il y avait même un proverbe : « Fiable comme une mitrailleuse Kalachnikov ».

Cette arme a une portée efficace allant jusqu'à 300 mètres. Les munitions de l’arme s'avéraient si puissantes qu’elles étaient capables de percer les murs de briques et de frapper les adversaires cachés derrière elles. Pour cette raison, l'arme s'est vendue à plus de 100 millions d'exemplaires, selon une étude de l'Université d'Oxford.

L’AK-47 « classique » a été fabriquée avec un fût et un appui en bois, qui ont ensuite été remplacés par du contreplaqué collé. L’arme a subi de nombreuses modifications et améliorations et se prépare actuellement à renaître dans un modèle baptisé AK-12, que vous pouvez découvrir plus en détail dans notre vidéo.

Dans cet autre article, nous vous présentons tout ce qu’il vous faut savoir sur le système de défense antiaérienne russe S-400 Triumph.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies