Des motos électriques Kalachnikov livrées à la police russe pour la Coupe du Monde

Kalashnikov Media
Les spectateurs de la Coupe du Monde 2018 à Moscou seront protégés par les forces de police sur des motos électriques du holding Kalachnikov - les premiers engins écologiquement propres à sillonner les routes de la capitale ne possèderont heureusement pas d’AK-47 à bord.

Le premier lot de 30 motos électriques IG Pulsar a été livré aux forces de police de Moscou pour protéger les gens pendant la Coupe du Monde 2018.

Ces motos ont été commandées auprès de l'un des plus grands fabricants d'armes du monde, Kalachnikov Concern, qui a étendu sa production à de nouveaux segments du marché.

Ces motos électriques ont été montrées en 2017 lors de la plus grande exposition d'armes du pays - « Armée - 2017 » - en deux versions. La première était destinée aux structures policières et la deuxième a été créée pour les unités spéciales. Les deux sont très adaptées à la conduite sur et hors route.

Le principal atout de ces motos comparées aux analogues à essence sont leur silence. Ainsi, l'émission sonore des engins est de 75 dB – ce qui est similaire au bruit émis par une machine à café en fonctionnement.

Pourtant, les revers sont leur vitesse et leur « portée ». Leur vitesse maximale est d'environ 100 km/h et la distance que vous pourrez parcourir avec un « plein » est d'environ 150 km. Pas assez pour les grands prix de moto, mais de bonnes caractéristiques pour le marché de la moto en Asie du Sud-Est.

Conduire des motos électriques sera 12 fois moins cher que des motos à essence.

En pratique, nous dépensons au moins quatre dollars en essence pour parcourir 100 km alors que réaliser la même distance sur une moto électrique nous coûtera environ 20 centimes.

Néanmoins, le coût de cette moto n'a pas été révélé par le holding Kalachnikov. Pourtant, selon la mairie de Moscou, chaque moto électrique coûte trois fois moins cher que les analogues européens sur le marché.

Un autre bel ajout aux unités de police avant la Coupe du Monde est un tricycle électrique appelé «Ovum». Cette machine a une construction modulaire, ce qui signifie que chaque véhicule peut être ajusté aux exigences des différents départements.

Leur moteur est similaire à celui de la moto. Sa puissance est de 15 kW, mais en raison de sa masse accrue (environ 500 kilos contre les 250 kilos des motos), ils peuvent atteindre une vitesse maximale de 80 km/heure.

La seule question qui reste à élucider est de savoir quand ces véhicules apparaîtront sur le marché civil et s’ils seront en mesure d’y avoir du succès. Jusqu’à présent, la réponse n’a rien d’évident.

Découvrez en outre notre publication dédiée à un policier russe qui a fait fondre Instagram

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies