Une cavalière de la police montée de Moscou crée le buzz sur les réseaux sociaux

Ramil Sitdikov/Sputnik

Le Japon est récemment tombé sous le charme de la Russie, ou tout du moins de l’une des représentantes des forces de l’ordre locales : Tatiana Zima, cavalière dans la police montée de Moscou. Une publication comprenant des photographies de cette ravissante jeune femme a en effet fait son apparition, le 7 juin, sur le compte Twitter japonais @CRSVDV et a depuis récolté plus de 150 000 « j’aime » et a été partagée près de 50 000 fois.

L’euphorie s’est rapidement propagée en Russie, où les médias se sont emparés du phénomène. On sait ainsi de Tatiana qu’elle avait décidé, dès l’école, d’intégrer la police. Passionnée d’équitation depuis ses 10 ans, c’est donc tout naturellement qu’après avoir obtenu un diplôme universitaire en droit, elle est entrée au service de la police montée de la capitale russe, où à 24 ans, elle évolue aujourd’hui au rang de sergent.

« Nos principales missions consistent à patrouiller dans les parcs de la ville, à assurer la sécurité des citoyens, ainsi qu’à défendre l’ordre public durant les événements de masse, tels que les matchs de football », avait-elle déjà confié l’année dernière à l’agence de presse RIA Novosti lors d’un entretien portant sur les femmes russes endossant des professions traditionnellement masculines.

Découvrez en outre notre publication dédiée à un policier russe qui a fait fondre Instagram

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies