Un singe roi de la bourse: une expérience russe oppose un primate à des professionnels 🐵

Getty Images

Il y a 10 ans, le magazine russe Finance a entamé une expérience au cours de laquelle un singe devait constituer un portefeuille d’actions russes. Parallèlement, il avait été demandé aux plus grands managers de l’époque d’en faire autant.

Depuis, la valeur des actions du primate a augmenté de plus de 750%. Selon les spécialistes, l’animal aurait ainsi récolté un million de roubles (14 160 euros) de dividendes, tandis que la valeur de son portefeuille serait passée d’un million de roubles à 7,5 millions (106 200 euros).

Lire aussi : À l'intérieur de la fourmilière: les incroyables clichés d’un photographe russe

Les analyses montrent par ailleurs que le résultat obtenu par ce singe est bien meilleur que celui qu’ont enregistré les fonds d’investissement russes ayant participé à l’expérience. En effet, la société Aton Piotr Stolypine a par exemple vu la valeur de ses actions augmenter de 510%, tandis que Raiffeisen stocks (appartenant à la banque internationale autrichienne) a connu une hausse de 390% de ses parts.

Malheureusement, l’ancien rédacteur en chef du magazine, Oleg Anissimov, a souligné qu’il ne s’agit pas là uniquement d’un coup d’éclat du singe, mais que cela est dû au fait que son portefeuille n’est pas concerné par les dépenses qu’implique le fonctionnement d’un fonds d’investissement.

En parlant de singes, saviez-vous que l’URSS avait tenté de croiser notre espèce avec des chimpanzés ? Une histoire folle à découvrir dans cet autre article.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies