Moscou veut doper sa coopération avec Bruxelles et Luxembourg dans le domaine de la santé

Pixabey

La Russie compte sur l’entière participation des principaux centres médicaux belges et luxembourgeois dans le dialogue sur la santé publique, a déclaré ce mercredi le vice-premier ministre russe Dmitri Rogozine, à l’issue de la réunion du comité intergouvernemental des trois pays.

Et d’informer que la Russie organiserait un séminaire technique dans le cadre duquel serait présenté l’équipement médical national et auquel prendraient part ses partenaires belges et luxembourgeois.

Selon M. Rogozine, la Russie voit de « grandes perspectives dans le domaine de la médecine nucléaire » et est prête à familiariser ses homologues belges et luxembourgeois avec ses acquis dans ce domaine.

Lire aussi : «Maintenir le soutien aux projets conjoints»: Poutine reçoit les milieux d’affaires français

« Il s’agit de centaines de types [d’équipement], allant d’équipements de diagnostic, qui relève principalement du domaine de la médecine nucléaire, aux cuvettes pour les nourrissons. C’est en outre la technologie que nous obtiendrons à la suite des expériences sur la ventilation liquidienne », a-t-il expliqué, cité par l’agence TASS.

Il a par ailleurs ajouté que lorsque les résultats du traitement de ce type de maladies démontreront un succès absolu, la Russie chercherait à commercialiser ces technologies.

Le vice-premier ministre russe a en outre constaté que le domaine de la santé était le maillon faible de la coopération entre les trois pays, rappelant que cet axe était pourtant très prometteur.

La réunion du comité s’est déroulée en présence du vice-premier ministre luxembourgeois Étienne Schneide et du chef de la diplomatie belge Didier Reynders.

Les échanges commerciaux entre la Russie et ces deux pays européens ont été au beau fixe en 2017. Une croissance que relate Russia Beyond dans cette autre publication.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies