Les Top-10 des armes que la Russie déploie dans l'Arctique

La Russie prend au sérieux la protection de ses intérêts nationaux dans la région arctique: ses militaires entraînent des unités spéciales, construisent des bases, tiennent des exercices réguliers, et modernisent l’équipement pour les rudes conditions nordiques.

Tor-M2DT

Le Tor-M2DT est la version arctique du système de missiles sol-air à courte portée Tor-M2. Il est basé sur le châssis chenillé du véhicule tout-terrain DT-30 Vitiaz. Le système peut simultanément tirer ses 16 missiles sur quatre cibles aériennes à une distance de 12km.

Pantsir-SA

La version arctique du système sol-air de portée courte à moyenne Pantsir-S1, le Pantsir-SA, est basée sur le châssis chenillé DT-30, mais sans les canons mitrailleurs 2A38M du modèle principal. Au lieu de cela, le nombre de lanceurs de missiles a été augmenté de 12 à 18. Le système peut simultanément tirer sur quatre cibles à une distance de 20km.

BTR-82A

La version modernisée arctique du véhicule blindé de transport de personnel BTR-82A est capable de fonctionner à une température de moins 60 degrés Celsius. Le véhicule à roues peut aussi bien surmonter les marais, le littoral et une couche de neige de 60 cm d'épaisseur. L'équipage et le personnel de débarquement se composent respectivement de trois et sept soldats.

Véhicules tout-terrain DT-10PM et DT-30PM

Ces véhicules tous-terrains (ATV) à deux unités sont de véritables chevaux de trait pour les troupes russes dans l'Arctique. Ils supportent le poids du chargement et des passagers. Les DT-10PM et DT-30 PM sont capables de surmonter les obstacles du terrain. De plus, leur châssis a été utilisé pour les versions arctiques des systèmes Tor-M2DT et Pantsir-SA SAM.

Hélicoptère Mi-8AMTSh-VA

La version modifiée de l'hélicoptère Mi-8AMTSh-V a été conçue pour fonctionner dans des conditions de basses températures (moins 40 degrés Celsius) et de mauvaise visibilité. Il servira d'hélicoptère de transport pour les troupes russes de l'Arctique, fournira une couverture aérienne et effectuera des opérations de sauvetage dans l'océan Arctique.

Véhicule tout-terrain TREKOL

En 2017, plusieurs VTT 6X6 TREKOL-39294 ont réussi les essais arctiques. Le ministère de la Défense prévoit de les utiliser pour la reconnaissance et la surveillance des colonnes militaires. Une version spéciale arctique est dans les tiroirs des concepteurs, bien que les modèles existants puissent déjà fonctionner à basse température.

Véhicule de tir d’appui Toros

Le véhicule de tir d’appui Toros est équipé d'un canon mitrailleur 2A42, d'une mitrailleuse PKTM de 7,62mm et d'un lance-roquettes AG-17. Il peut également transporter des compagnies de débarquement et dégager la voie pour les colonnes d'équipement militaire avec sa lame de bulldozer.

Т-80BV

Le ministère de la Défense envisage d'utiliser le T-80BV entièrement modernisé comme char principal pour ses troupes arctiques. Le char sera également équipé du nouveau système de contrôle du feu Sosna-U et d’un blindage réactif.

Motoneiges As-1 et TTM 1901-40

Ces véhicules ont été conçus pour des missions de reconnaissance et de patrouille, et de petites opérations d'unités mobiles derrière les lignes ennemies. Le nouveau TTM 1901-40 est la première motoneige russe avec un cockpit fermé.

Véhicule blindé MT-LBV

Le véhicule blindé amphibie MT-LBV a été conçu pour fonctionner au-delà du cercle polaire. Armé d'une mitrailleuse lourde Kord de 12,7 mm, il peut servir de véhicule d'appui-feu. Il est également utilisé comme tracteur et camion militaire.

Que portent et mangent les soldats russes par -50° ? Trouvez la réponse dans notre article.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

This website uses cookies. Click here to find out more.

Accept cookies