Cinq faits sur Kretchet, la bête à six roues des garde-frontières russes

TehnoImpuls
Les fabricants d'armements russes ont créé un monstre de deux tonnes appelé Kretchet, qui pourrait bientôt servir à renforcer les troupes frontalières dans l'Arctique et le Grand Nord. Russia Beyond a choisi les cinq faits les plus intéressants sur le véhicule.

Nouveau-venu

C'est un véhicule tout terrain (VTT) initialement fabriqué pour les cosmonautes et les services de secours. Ayant la structure d'un camion à six roues, il possède assez d'espace pour accueillir dix hommes. « Les équipes spatiales utilisent cet VTT pour récupérer leurs cosmonautes depuis les sites d'atterrissage au Kazakhstan car il peut traverser n'importe quelle topographie », a déclaré à Russia Beyond un des concepteurs du véhicule, Sergueï Vigovsky, membre de l'équipe qui a construit Kretchet.

Hautes technologies

Étant donné que Kretchet est déjà utilisé par la société Roskosmos (agence spatiale russe) pour récupérer les équipages spatiaux qui atterrissent dans les steppes du Kazakhstan, il est équipé de matériel médical et de technologies avancées. « Cela inclut la communication par satellite pour les relations avec la base et permet également aux opérateurs du véhicule de voir les images satellite du site », a expliqué Vigovsky.

Sauver des vies

Le véhicule est également utilisé par le ministère des Situations d'urgence du pays dans l'Extrême-Orient. Les services d'urgence sont donc en mesure d'atteindre les endroits inaccessibles où les hélicoptères ne peuvent pas atterrir. « Il peut surmonter des arbres abattus, des rochers, et monter une pente à 60 degrés. Il peut aussi traverser des rivières et des marécages », a ajouté Vigovsky.

L'avenir du véhicule

Le Kretchet va bientôt subir des tests militaires réalisés par le ministère de la Défense. Il a été créé pour affronter toutes les conditions climatiques - de -50 à +60 degrés Celsius - et devrait donc les passer avec brio.

Comme l'estime l'analyste militaire du journal Izvestia Dmitri Safonov, cette machine endurante est idéale pour les soldats de l'Arctique qui patrouillent le long des frontières.

« Les véhicules destinés à de telles forces sont supposés être légers et capables de couvrir jusqu'à 2 000 km avec un seul plein de carburant. Celui-ci peut rouler à travers des blocs de neige de trois mètres de haut à 50 km/h. Si les ingénieurs installent un blindage supplémentaire et qu'il passe les tests du ministère de la Défense, nous pourrons le voir dans notre commandement stratégique interarmées de l'Arctique d'ici quelques années », a-t-il dit.

Une énième machine de combat?

Safonov estime que Kretchet n'est pas qu'un énième véhicule blindé léger avec des mitrailleuses lourdes sur le dessus. « C'est différent. Il ne sera utilisé que pour les patrouilles et les missions de reconnaissance le long de la frontière », a-t-il souligné.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

À ne pas manquer