Nouvel aéroglisseur russe: un engin de l'apocalypse qui ne craint aucun obstacle

Centre d'ingénierie innovant inter-industriel
Les constructeurs russes ont créé le navire flottant à grande vitesse XG-8 chargé de sauver les gens du pays de la noyade ou même de menaces plus importantes.

« Les 15 premières machines ont déjà été livrées aux services d'urgence du pays. Elles ont été fabriquées pour opérer dans les régions enneigées de la Russie où les chutes de neige et les inondations font partie intégrante de la vie des gens », a déclaré Vladimir Kouzmitchev, PDG du Centre d'ingénierie innovant inter-industriel, qui a créé l'engin.

Ce bateau, que l'on peut comparer à une voiture ou même à un « jet de basse altitude » couvre jusqu'à 750 kilomètres à travers la glace, la mer, la neige et le sable en un seul plein. Il peut aller jusqu'à 100 km/h et, comme le pense le directeur de l'entreprise, pourrait même servir au sein des Forces navales russes.

« Il pourrait être utilisé pour débarquer des troupes sur tous les types de rivages. Vous pouvez embarquer de 10 à 30 hommes à l'intérieur des différentes versions de ce navire et mener des opérations par tous les types de temps », a-t-il dit.

Une autre chose intéressante à propos du navire est sa maniabilité. Grâce à son rotor de 413 chevaux et à son coussin gonflable, l'opérateur peut facilement glisser sur la glace et la neige en faisant des figures spectaculaires pour le public.

« Un couple d'entrepreneurs privés a acheté ce bateau pour ses centres de repos afin de divertir les gens par toute saison », a ajouté M. Kouzmitchev.

Lire aussi : Dauphins mortels: histoire des hommes-grenouilles soviétiques

Nouvelle arme potentielle pour l'armée?

« Si vous voulez présenter ce type de navires aux Forces navales du pays, vous devez prévoir au moins un blindage et des espaces supplémentaires pour les mitrailleuses lourdes. Pas sûr qu'il résistera à leur recul ou survivra en situation de combat réel, mais il sera certainement un ajout approprié à la nouvelle saison de Walking Dead », a déclaré le professeur de l'Académie des sciences militaires de Russie Vadim Koziouline à Russia Beyond.

Pourtant, il estime que ce type de navire pourrait être un atout potentiel pour les forces de garde-frontières.

« Il peut surmonter un sacré nombre d'obstacles solides. Ainsi, il serait approprié aux forces de réaction rapide », a-t-il ajouté.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer