L’intelligence artificielle Made in Russia veut faire de l’ombre à Google et Amazon

13 juillet 2017 Victoria Zavyalova
Le géant russe de l’internet Yandex développe une nouvelle intelligence artificielle domotique pour concurrencer Amazon Echo et Google Home à l’international.

Crédit : Getty ImagesCrédit : Getty Images

Les assistants vocaux intelligents comme Amazon Echo ou Google Home peuvent avoir de multiples applications : ils peuvent jouer votre musique préférée, vous appeler un Uber ou vous commander une pizza. Mais beaucoup de fonctions leur restent inaccessibles : par exemple, ils ne parlent que peu de langues. Et si l’anglais est une langue formidable, il existe d’autres humains sur la planète.

Amazon Echo parle aussi allemand, alors que Google Home vient d’apprendre le français. Les deux sociétés prévoient de s’étendre à l’international. Google a annoncé ses plans visant à inclure l’allemand, le portugais et le japonais cet été, puis l’italien, l’espagnol et le coréen plus tard dans l’année. Pas de plans pour le chinois, la langue la plus parlée au monde, ou le russe, la plus parlée d’Europe.

D’autres sociétés n’ont pas hésité à remplir le vide : début juillet, le géant chinois du commerce en ligne Alibaba a annoncé le lancement sa nouvelle intelligence artificielle domotique. Et maintenant, Yandex, le géant russe de l’internet, prévoit de lancer sa propre IA.

Crédit : Getty ImagesCrédit : Getty Images

« Alice » au pays des gadgets   

Yandex a déjà développé son propre assistant vocal, Alice, une alternative à Alexa d’Amazon, qui équipe le système Echo. Elle est maintenant disponible en version beta.

« Alice peut effectuer de nombreuses missions car elle est intégrée à nos services, déclare Yandex à RBTH. Elle connaît des dizaines d’applications et de produits, elle en maîtrisera bientôt des milliers, et peut tous les utiliser simultanément pour aider un utilisateur ».

Selon Yandex, leur assistant vocal a tous les avantages d’un produit local, comme par exemple une géolocalisation très précise. Alice a aussi son propre personnage, qui lui permet de se distinguer de la concurrence. Elle peut chanter des chansons, plaisanter, et selon nos données, la majorité des utilisateurs la prennent déjà pour une personne réelle.

Intégrer votre voix

La nouvelle intelligence artificielle de Yandex est un prototype, et la société a maintenant le même problème que les autres développeurs : les assistants vocaux doivent maintenant apprendre non seulement à discerner les mots, mais aussi à comprendre les requêtes de l’utilisateur.

« Pour y parvenir, les gadgets doivent comprendre leur mission, trouver une solution adaptée et répondre en langage humain, c’est-à-dire communiquer avec les humains dans leur langue. Nous utilisons en ce moment les technologies d’IA les plus avancées pour que notre produit puisse communiquer comme un être humain », souligne Yandex.

Selon la société, le but principal du nouveau système intelligent sera d’intégrer tous les services Yandex, pour que les utilisateurs ne perdent plus leur temps à parcourir des centaines d’applications. À l’avenir, l’assistant vocal choisira lui-même quels services utiliser et où obtenir les informations.

Yandex propose plus de 40 services et applications, et la société se concentre maintenant sur leur intégration à son assistant vocal Alice. Le nom du nouveau système intelligent et d’autres détails sont gardés secrets, mais la société a affirmé à RBTH que le système serait disponible non seulement en Russie, mais aussi dans les pays de la CEI et en Turquie.

Lire aussi : 

Yandex présente son premier taxi sans conducteur

Comment créer votre clone 3D pour conquérir le monde virtuel

Droits réservés
+
Suivez-nous sur Facebook