Les secrets du mariage version russe

Sergei Savostyanov/TASS
Le mariage en Russie est un grand évènement et les habitants restent très attachés à leurs coutumes. La fête se déroule en présence de tous les membres de la famille et des amis qui se réunissent autour d’une table richement garnie et qui participent à de nombreux joyeux concours.

Payer la « rançon »

Crédit : Vostock-PhotoCrédit : Vostock-Photo

Pendant le mariage, les amis de la fiancée l’« enlèvent », elle ou sa chaussure, tandis que le fiancé et les amis de ce dernier doivent payer une certaine somme, réelle ou symbolique, qui, initialement, était une compensation aux parents pour la perte de leur fille. Le spécialiste d’organisation de mariages Sergueï Sokolov a fait part à RBTH d’une histoire : « Un jour, les invités ont décidé d’enlever la fiancée, mais n’ont pas proposé les moyens de la racheter. Je leur dis : d’accord, la fiancée a été kidnappée, mais comment la délivrer ? Les invités proposent de faire boire huit verres de vodka au fiancé. D’accord, le fiancé les boit, mais après on devra encore délivrer le fiancé… Au final, nous avons organisé une confrontation en danses ».

Cuisiner

Crédit : Legion MediaCrédit : Legion Media

Il y a très longtemps, le premier matin après le mariage, la jeune mariée devait apporter aux parents de son nouveau mari de l’eau, les aider à se laver et à s’habiller et préparer le petit-déjeuner. Aujourd’hui, la belle-mère vérifie directement lors du mariage si la fiancée est une bonne ménagère. L’organisateur demande d’avance à la mère du fiancé les plats que préfère son fils pour le petit-déjeuner, le déjeuner et le dîner. Il dresse ensuite une liste de plusieurs dizaines de plats sur laquelle la fiancée doit savoir trouver les mets appréciés par son homme. Si la jeune femme connaît par cœur les préférences de son fiancé, elle mérite le respect de sa belle-mère et gagne un livre de recettes.

Partager les tâches ménagères

Crédit : Sergeï Savostyanov / TASSCrédit : Sergeï Savostyanov / TASS

On range dans un grand sac différents objets, allant de flotteurs et de balayettes jusqu’au poêles et télécommandes, en passant par les clés de la voiture. Les jeunes mariés plongent leur bras dans le sac et en retirent des objets sans regarder. Si le fiancé attrape une poêle, ce sera à lui de faire la cuisine, tandis que la fiancée a une chance de retirer un flotteur et avoir ainsi le droit d’aller à la pêche.

Connaître le sexe du bébé

Crédit : Artyom Korotayev / TASS Crédit : Artyom Korotayev / TASS

Pour définir le sexe du futur bébé, il faudra un stick de colle, des ronds de papier rose et bleu et du papier rigide avec le dessin d’un enfant emmailloté et ceinturé d’un gros ruban. L’organisateur invite au milieu de la salle les jeunes mariés, leur bande les yeux et leur propose de coller des ronds de papier sur le ruban. Si ce dernier porte plus de ronds roses, ce sera une fille, si ce sont les ronds bleus qui dominent, ce sera un garçon. Ce jeu existe en version plus moderne : vote par SMS. « Je possède le programme approprié, confie Sergueï Sokolov. Tout est assez moderne ».

Prouver son amour

Crédit : Marina Lystseva / TASSCrédit : Marina Lystseva / TASS

Le fiancé doit faire sur un torchon de cuisine un nœud en le serrant aussi fort qu’il aime sa fiancée. Puis le défaire avec la légèreté avec laquelle il résoudra tous les problèmes familiaux dans la vie. Sergueï Sokolov fait remarquer que ces concours deviennent de plus en plus rares. « Le mariage, c’est la fête de naissance d’une nouvelle famille et il est possible de se passer de vieilles traditions, mais uniquement si la cérémonie ne rassemble que des jeunes. Or je n’ai encore jamais organisé de mariage sans parents et je fais certaines choses spécialement pour la génération des aînés, pour leur faire plaisir. C’est important pour les papas et les mamans », a-t-il dit.

Lire aussi : 

Conseils avant de passer la bague au doigt d’un ou d’une Russe

Petit guide de survie pour les mariages russes

À ne pas manquer