Sept idées de mariage originales venues de Russie

18 juin 2017 Daria Aminova
Dans l’imaginaire collectif, le mariage typique russe, c’est une fiancée dans la traditionnelle robe blanche et un fiancé en complet foncé, une paire de pigeons que les jeunes mariés lancent dans le ciel et une famille complètement ivre avec des blagues du genre : «Peut-il y avoir mariage sans bagarre ?». Les Russes ont également d’autres traditions, par exemple faire une ballade en limousine escortés des voitures de leurs amis et se prendre en photo devant les monuments de la ville. Toutefois, les jeunes sont de plus en plus nombreux à abandonner les clichés et, pour rendre inoubliable le jour où ils se sont dit « oui », choisissent un cadre insolite pour l’évènement.

1.  Le chaudron géant à Kazan

Crédit : Max AvdeevCrédit : Max Avdeev

Le mot « kazan » se traduit du turc comme chaudron de cuisine. Selon l’une des légendes, la ville de Kazan (capitale du Tatarstan) doit son nom à ce récipient. Le bureau de l’état civil réalisé en forme d’un énorme chaudron de 30 mètres de haut comme posé sur des flammes enregistre une centaine de mariages par jour. Chacun des trois étages du bâtiment a son propre style de décoration. Le dernier étage est surmonté d’une terrasse offrant une vue imprenable sur la ville.

2.  Le Palais des mariages N°1 de Saint-Pétersbourg

Palais des mariages n.1Palais des mariages n.1

C’est le premier Palais des mariages de Russie à avoir été aménagé dans une élégante propriété du XIXe siècle. La tradition consistant à réaliser l’enregistrement solennel du mariage est née juste après son inauguration.

ujourd’hui, c’est l’un des bureaux de l’état civil les plus célèbres et les plus somptueux du pays. Le magnifique escalier de marbre sert tous les jours de décor aux séances photo. Pour se marier ici, les fiancés doivent souvent attendre six mois, car le palais est prisé non seulement par les habitants de Saint-Pétersbourg, mais également par les touristes, aussi bien russes qu’étrangers. Nombreuses sont les stars russes à être passées par ce palais.

 3.  Le domaine de Tsaritsyno

Le bureau de l’état civil de Tsaritsyno est connu pour organiser des cérémonies itinérantes dans le domaine de Tsaritsyno commandé par Catherine II. Le mariage se déroule dans la salle Bleue du Grand palais : un orchestre vêtu de costumes du XVIIIe siècle joue de la musique classique, les invités sont accueillis par un maître de cérémonies et accompagnés par une dame d’honneur.

Photo de pressePhoto de presse

4.  Le Palais de glace dans la région de Mourmansk

Lev Fedoseyev/TASSLev Fedoseyev/TASS

Tous les ans, un Palais des mariages de neige et de glace ouvre ses portes au mois de février à Kirovsk (environ 1 800 kilomètres au nord de Moscou). Le livre des actes d’état civil est réalisé en glace, tout comme les flûtes à champagne, mais le livret de famille est, lui, tout à fait authentique.

5.  Le Palais gothique à Iochkar-Ola

Legion MediaLegion Media

Le quai de Iochkar-Ola (à quelque 800 kilomètres à l’est de Moscou) est souvent comparé à ceux d’Amsterdam ou Hambourg. Il y a plusieurs années, la ville a fait construire un Palais des mariages de style gothique. Selon la tradition, les fiancés entrent d’un côté du bâtiment pour en ressortir, mariés, de l’autre, directement sur le quai où ils embarquent à bord d’un bateau mouche, symbole de leur barque familiale qui va naviguer sur les flots de la vie.

6.  Une tente dans la péninsule de Iamal

Ramil Sitdikov/RIA NovostiRamil Sitdikov/RIA Novosti

Dans la péninsule de Iamal (nord de la Sibérie occidentale), les jeunes optent volontiers pour un mariage dans le style ethnique et célèbrent la fête dans un tchoum, cette tente traditionnelle des Evenks. La mode s’est propagée jusqu’en Europe : les fiancées britanniques sont de plus en plus nombreuses à organiser leur mariage dans le tchoum des nomades.

7.  Le Musée du gant à Saint-Pétersbourg

Musée du gantMusée du gant

Le « Palais d’enregistrement des sentiments chaleureux » au Musée du gant à Saint-Pétersbourg est ouvert tous les jours. Les jeunes mariés y prononcent un serment en joignant leurs mains dans une moufle pour amoureux et reçoivent en souvenir un Certificat d’enregistrement des sentiments chaleureux.

Lire aussi : 

Coups de feu et danses : un mariage tchétchène normal

Des entremetteurs à Tinder : comment les Russes cherchent l’âme sœur

 

Droits réservés
+
Suivez-nous sur Facebook