Comment les festivaliers russes survivent à l’«été polaire»

Evgenya Novozhenina/RIA Novosti
Pour le moment, l’été en Russie est froid et pluvieux cette année. Mais n’ayez crainte! RBTH est là pour vous apporter quelques conseils afin que le mauvais temps ne vous empêche pas de profiter pleinement des festivals.

Basses envoûtantes, soleil, boissons fraîches, crème solaire et une attitude détendue – voici ce à quoi doit ressembler un festival de musique, n’est-ce pas ? Malheureusement, ce n’est pas le cas en Russie pour le moment. La pluie incessante et les températures froides menacent de faire tomber à l’eau la saison tout entière. Et les gens ne sont pas contents.

Le week-end dernier, du 7 au 9 juillet, plusieurs grands festivals de musique se sont tenus en Russie, dont le festival de rock Nachestvié dans la région de Tver et le festival Alfa Future People (musique électronique) dans la région de Nijni Novgorod. Les deux événements avaient en commun de la superbe musique, mais aussi des pluies torrentielles, de la boue jusqu’aux genoux et des tentes froides et trempées. Voici huit conseils pour que le ciel sombre ne gâche pas votre plaisir au cours des prochains week-ends.

1. Prévoyez des vêtements chauds

/ Alexander Ryumine / TASS / Alexander Ryumine / TASS

Les Russes ne font généralement que peu de cas des prévisions météorologiques. Conformément à la loi du pire, si on annonce du soleil, il pleuvra à coup sûr. Cela peut paraître évident, mais prévoyez une veste imperméable et un jean de rechange au cas où le ciel vous jouerait un tour. Vous serez surpris de voir le nombre de personnes qui n’y pensent pas.  

« Je viens à Nachestvié depuis cinq ans. J’aime le festival pour son ambiance positive et amicale, nous raconte Maria Rozanova. Cette année, nous n’avons pas de chance avec le temps. Bien sûr, j’ai regardé les prévisions et me suis préparée au pire, mais c’est quand même difficile de rester de bonne humeur quand il pleut toute la journée sans discontinuer. Nous nous attendions également à de la boue, mais on ne pensait pas qu’il y en aurait tant ».

2. Portez des bottes

/ Evgenya Novozhenina / RIA Novosti/ Evgenya Novozhenina / RIA Novosti

Laissez vos belles chaussures à la maison, sinon vous pourriez les ruiner dans la boue. Les bottes en caoutchouc ne sont peut-être pas l’accessoire le plus branché, mais elles peuvent vous sauver la vie. Les bottes en caoutchouc hautes avec le pantalon rentré dedans est la meilleure mode des festivals, surtout en 2017. « Généralement, un imperméable suffit, dit Maria. Mais cette fois, il me fallait clairement des bottes en caoutchouc et un pantalon imperméable ».

3. Prenez un câble de remorquage

Alexander Ryumine / TASS Alexander Ryumine / TASS

Si vous prenez votre voiture pour aller au festival, n’oubliez pas de mettre un câble et deux planches en bois dans le coffre au cas où vos roues s’embourbent. « Cette année, les conducteurs n’ont vraiment pas eu de chance – leurs voitures ont été coincées dans la boue, raconte Maria. Le dimanche, un tracteur les a sorties gratuitement, mais samedi, d’autres tracteurs demandaient 5 000 roubles (70 euros) ».

4. Organiser votre nuit à l’avance

/ Alexander Ryumine / TASS/ Alexander Ryumine / TASS

Danser pendant trois jours d’affilée avec un régime alimentaire basé sur les burgers et pas grand-chose d’autre peut être éprouvant et à un moment, vous devrez vous reposer. Vous dormirez probablement dans une tente, donc assurez-vous à l’avance qu’elle n’ait pas de trous ni de boue séchée restée des festivals de l’année dernière. Outre un sac de couchage digne de ce nom, apportez un matelas, une torche et un oreiller.

5. Protégez-vous des insectes

Evgenya Novozhenina / RIA NovostiEvgenya Novozhenina / RIA Novosti

Les gens n’aiment généralement pas la pluie. Mais les moustiques, eux, l’adorent. Ils aiment aussi se régaler de sang humain, souvent lorsqu’on dort. Ne leur laissez pas le plaisir de se remplir la panse de votre sang. Apportez un spray anti-insectes qui éloignera également les tiques qui vivent dans les herbes hautes.

6. Oubliez les objets de valeur

/ Alexander Ryumine / TASS/ Alexander Ryumine / TASS

Laissez votre belle montre, l’ordinateur portable, la tablette et autres objets de valeur à la maison. Vous n’aurez besoin que de votre portefeuille, portable et, éventuellement, d’un chargeur de portable. Les festivals sont faits pour apprécier le plein air, pas pour dévisager les écrans, d’autant qu’il y a toujours un risque que quelqu’un vous vole dans votre tente pendant que vous dansez comme un fou devant la scène.

7. Oubliez l’alcool

Iliya Pitalev / RIA NovostiIliya Pitalev / RIA Novosti

En Russie, il est interdit d’amener de l’alcool et parfois même de l’eau aux grands événements. Naturellement, certains tentent quand même d’amener en douce des boissons alcoolisées (257 bouteilles d’alcool ont été confisquées à Nachestvié). Elles ont été retrouvées par la police vendredi dernier, enterrées au milieu du camping. Oubliez les folies et profitez de la compagnie sobre d’amis et de proches. Vous vous réveillerez également sans gueule de bois !

8. Partez avec vos meilleurs amis

/ Alexander Ryumine / TASS / Alexander Ryumine / TASS

La météo peut être maussade, les têtes d’affiche décevantes et le hotdog froid, mais si vous êtes avec vos meilleurs amis, vous trouverez toujours un moyen de vous amuser, ne serait-ce que pour rire de votre malchance. « Nous avons compris une chose. Le temps et l’humeur ne sont pas liés. Les gens s’amusent quoi qu’il arrive », a confié le directeur du festival Alfa Future People. 

Lire aussi : 

Les festivals musicaux à ne pas manquer cet été en Russie

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

À ne pas manquer