Artisanat russe : la peinture de Jostovo

Elle est exposée dans les plus grands musées nationaux et figure dans l’Index d’Etat des objets culturels de valeur de la Fédération de Russie.

La méthode Jostovo est un style ancien d’artisanat populaire russe de peinture sur plateaux métalliques, toujours florissant aujourd’hui dans le village de Jostovo, à 40 km de Moscou. En 1825, les ateliers locaux ont commencé à faire des plateaux de papier mâché, mais ils ont vite appris une nouvelle méthode : forger le métal. Trois artisans sont impliqués dans la production : un forgeron, qui forge et travaille le plateau, un couvreur qui le recouvre d’une sous-couche sur laquelle peindre, et un peintre. Après que le plateau ait séché, le couvreur le recouvre de vernis.

Le style de peinture Jostovo est remarquable par son trait libre, généreux et riche. Les artistes ne travaillent jamais avec des schémas préétablis. Ils peignent de nombreux motifs, mais leur forme d’art est associée à des mélanges de fleurs sauvages et domestiques. « Jostovo a formé son propre style, un mélange de peinture populaire, académique et professionnelle », dit Mikhaïl Lebedev, le plus célèbre artiste de Jostovo. Au début du XXe siècle, l’école de peinture de Jostovo était sur le déclin.

Durant la période soviétique, elle a été revigorée quand un cours de peinture fut introduit dans une école locale. Les maîtres ont transmis la science de ce style de peinture unique de génération en génération. Aujourd’hui, il est exposé par les plus grands musées nationaux et inscrit à l’Index d’Etat des objets culturels de valeur de la Fédération de Russie. 

Sur le même sujet

Indémodables : les châles de Pavlovski Possad

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.