Le dernier été du tsar Nicolas II

« Il a plu dans la nuit et la journée a été considérablement plus fraîche. Pendant la journée, nous avons travaillé sur un petit chemin ; nous avons abattu et scié deux petits sapins. Alix [c’est ainsi que Nicolas appelait son épouse Alexandra] s’est assise avec nous dans la forêt. Après le dîner, le couple Benckendorff nous a rendu visite », écrit le tsar le 23 juillet 1917.

« Il a plu dans la nuit et la journée a été considérablement plus fraîche. Pendant la journée, nous avons travaillé sur un petit chemin ; nous avons abattu et scié deux petits sapins. Alix [c’est ainsi que Nicolas appelait son épouse Alexandra] s’est assise avec nous dans la forêt. Après le dîner, le couple Benckendorff nous a rendu visite », écrit le tsar le 23 juillet 1917.

Archives
L’empereur et sa famille furent assassinés dans le sous-sol de la maison où ils étaient exilés à Ekaterinbourg dans la nuit du 17 juillet 1918. Un an avant, en mars, Nicolas II avait abdiqué le trône et passé l’été dans sa résidence à Tsarskoïé Selo, près de Saint-Pétersbourg. Ce fut la dernière fois que le tsar et sa famille purent apprécier la vie que leur conférait leur statut élevé. Quoique surveillés en permanence, ils purent se promener, lire et profiter des chauds mois d’été.


 

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.