Comment vivaient les paysans russes il y a deux siècles

La ville de Nijni Novgorod (420 km de Moscou) accueille le Musée ethnographique de la vie rurale Chtchelokovski, un microcosme de la vie villageoise russe du 19e siècle, avec ses cabanes, granges, moulins et églises des XVIIe et XVIIIe siècles. Ces monuments uniques d’architecture en bois furent apportés ici des districts de la région de la Trans-Volga (région située entre la Volga, l'Oural et la mer Caspienne). Les intérieurs des bâtiments furent restaurés et remis dans leur état d’origine, puis remplis d’objets de la vie paysanne quotidienne. Sur la photo : Un puits ramené de la ville de Gorodets, à 50 km de Nijni Novgorod.

La ville de Nijni Novgorod (420 km de Moscou) accueille le Musée ethnographique de la vie rurale Chtchelokovski, un microcosme de la vie villageoise russe du 19e siècle, avec ses cabanes, granges, moulins et églises des XVIIe et XVIIIe siècles. Ces monuments uniques d’architecture en bois furent apportés ici des districts de la région de la Trans-Volga (région située entre la Volga, l'Oural et la mer Caspienne). Les intérieurs des bâtiments furent restaurés et remis dans leur état d’origine, puis remplis d’objets de la vie paysanne quotidienne. Sur la photo : Un puits ramené de la ville de Gorodets, à 50 km de Nijni Novgorod.

Misha Burlatsky
Le photographe Misha Burlatsky a réalisé des clichés à l’ancienne des gens du XXIe siècle, où ils semblent transportés dans le passé et réincarnés en leurs ancêtres. La vie quotidienne de l'ancien temps ressuscitée dans ces images fascinantes.
Qu’il s’agisse d’une rivière, d’un lac ou d’un étang, toute étendue d’eau a toujours été reliée par une passerelle en bois utilisée pour plonger, puiser de l’eau pour la maison et le jardin et laver les affaires.
​Pèlerins. Les monastères des vieux-croyants de la région de Trans-Volga à Nijni Novrogod accueillaient autant de pèlerins que les monastères orthodoxes des districts du sud.
Les costumes festifs des paysans étaient richement décorés de broderies d’or. Reconstruction réalisée par L. Tsyplakova (modèle de Julia Beketova).
Costume de prière pour femmes porté par les vieux-croyants de la région de Trans-Volga à Nijni Novrogod. Il est composé d’un sarafane (robe d’été) en soie, de manchons et d’un foulard brodé (modèle de Svetlana Agapova).
Costume d’un paysan aisé du district Gorbatovsky : rubans brodés d’or et de perles, collier, kosnik (ruban tressé), sarafane rond sur manchons en soie (reconstruction réalisée par L. Tsyplakova).
Costumes festifs des paysans du district Vetloujsky : sarafanes ronds à carreaux portés dessus ou dessous, chemises brodées en point de croix, ceintures tissées.
Le soir, les jeunes femmes s’installaient dans les « cellules monastiques » et discutaient en filant du lin à l’aide d'illustrations.
La saison de la fenaison commençait le même jour pour tous les villageois. Ce jour-là, les femmes portaient des chemises de « fauche » spéciales, colorées ou richement brodées le long des bords. Cette chemise pouvait être portée sans sarafane.
Aumône déposée sur le rebord de la fenêtre.
Chemise d’homme. Coton imprimé avec une croix brodée sur la poitrine. Reconstruction réalisée par I. Laboud.
Costume typique du sud de la région de Nijni Novgorod : sarafane rond, chemise, ceinture tressée.
Eglise de l’Intercession, 1731. Cette église en bois avec un réfectoire vient du village de Starié Klouchichtchi.  Les droits sur cette publication sont la stricte propriété du journal Rossiyskaya Gazeta.