Moments d’histoire: la vie soviétique dans l’objectif de Iouri Abramotchkine

Grâce à son don de se retrouver au bon endroit, au bon moment, le photographe soviétique et russe Iouri Abramotchkine est parvenu à immortaliser de nombreux événements et personnages historiques. Au cours d'une longue carrière riche en rencontres, il a ainsi eu l'occasion de photographier Charles de Gaulle, François Mitterrand, Iouri Gagarine et plusieurs autres grandes personnalités. RBTH publie aujourd'hui ses clichés de la vie soviétique et de personnages historiques.
Iouri Abramotchkine, né en 1936, devint photographe par accident. À 21 ans, il fut employé comme ingénieur à Mosstroï, la Compagnie de construction de Moscou.
Parfois, on lui demandait de photographier des croquis et des plans. En 1957, Mosstroï lui proposa d’enregistrer le processus de déménagement d’un bâtiment à Moscou. Dans la même année, il fut invité à photographier le Festival de la jeunesse et des étudiants, s’engageant ainsi sur la voie qui, rétrospectivement, lui semblait prédestinée. // Courte pause et nouvelles de l’école, 1965// Photo: Des femmes se lavent dans la rivière.
Auteur de nombreuses images des dirigeants du monde, Abramotchkine a toujours pensé qu’il était extrêmement important de prendre des images de la vie des gens ordinaires. Il fut l’un des premiers photojournalistes à inscrire les scènes spontanées dans le reportage photographique. // Photo : Pêcheurs, Astrakhan, 1965.
Au cours de sa carrière, qui s’étend sur plus de cinq décennies, l’œil vif d’Abramotchkine captura des centaines de personnes à travers l’objectif de sa caméra. Ce sont des images frappantes de leaders soviétiques, ainsi que de dizaines de dirigeants étrangers, dont quatre présidents américains, de Nixon à George H. W. Bush, Yasser Arafat, la reine Elizabeth II et Margaret Thatcher. // Photo : Fidel Castro, 1976.
« Les meilleures images des personnages publics sont toujours prises après les poses protocolaires formelles, quand ils commencent à se mouvoir naturellement », affirme Abramotchkine. //Photo : Iouri Gagarine à Sotchi, 1961.
Iouri Abramotchkine est l’un des 15 photographes russes à figurer dans Contemporary Photographers, publié par St. James Press. Il a notamment reçu le prix Golden Eye de World Press Photo. //Photo : Naissance d’une ballerine, 1966.
Abramotchkine utilise différentes méthodes pour mettre son modèle à l’aise. Son principal outil est d’en apprendre le plus possible sur son sujet, il accorde une grande importance à la communication. // Photo: Iouri Abramotchkine passe devant les murs du Kremlin, Moscou.
« Je pense que le « caméraman », ou un homme à la caméra, voit le monde à travers son viseur. Ce qu’il voit et ce qui traverse son cœur constituent sa vision du monde », indique Iouri Abramotchkine. // Photo: Joueur de bayan.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

À ne pas manquer