La Russie proroge le moratoire sur l’expulsion des étrangers

Centre migratoire à Sakharovo, dans la région de Moscou

Centre migratoire à Sakharovo, dans la région de Moscou

Kirill Zykov/Agence Moskva

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Le président russe a signé un décret prolongeant jusqu’au 30 septembre le moratoire sur l’expulsion du pays des citoyens étrangers ou personnes sans citoyenneté, apprend-t-on sur le site officiel du Kremlin

En vertu de cet « oukaz », aucune expulsion, déportation ou remise à un État étranger n’est possible avant le 1er octobre. Pour rappel, ce 15 juin expire une mesure similaire adoptée précédemment, et ce, dans le contexte de la pandémie.

Toutefois, ces mesures ne s’appliqueront pas aux étrangers sortis de prison ou présentant une menace à la sécurité nationale.

Le document indique en outre que les étrangers et personnes sans citoyenneté arrivés en Russie avant le 15 mars 2020 et n’ayant pas à ce jour de raison légale de séjourner dans le pays ont le droit de s’adresser avant le 30 septembre aux bureaux du service migratoire pour réglementer leur statut légal ou quitter le pays.

Dans cet autre article, nous révélions le désir de la Russie de réaliser son potentiel en tant que destination du tourisme vaccinal.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies