Les bains sacrés (et gelés) de la Théophanie russe en vingt photographies

Alexeï Droujinine/Sputnik
Certaines personnes sont réticentes à l’idée de sortir dehors à la mi-janvier – la période la plus froide de l'année. Cependant, ces hommes et ces femmes sont assez courageux pour plonger dans un trou de glace lorsqu'il fait -20 °C.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

La Théophanie est l'une des principales fêtes orthodoxes et est célébrée dans toute la Russie le 19 janvier. Le temps à cette période de l'année est généralement très rude, et il existe même un aphorisme : « les gelées de la Théophanie ». Cependant, selon la tradition, la nuit précédant l'Épiphanie et pendant toute la journée, les Russes plongent dans un trou de glace appelé « Jourdain » et ayant la forme de la Sainte-Croix. Cet acte symbolise le baptême du Christ, et cela paraît bizarre si l'on considère que Jésus a vécu dans une région particulièrement chaude du Globe !

Une croix de « Jourdain » préparée pour le bain dans la région de Moscou
Un homme plonge dans l'eau au centre de Saint-Pétersbourg.
Des gens font la queue pour plonger à Vladivostok.
Bain en Sibérie – un trou de glace sur le fleuve Ob à Novossibirsk
Un prêtre bénit l'eau du trou de glace réalisé par les agents des services d'urgence.
Tout le monde se baigne dans cette eau : les hommes...
… et les femmes. Et ce, que ce soit à Moscou ou en Sibérie, comme cette femme de Krasnoïarsk.
Les enfants ne font pas exception.
Même Vladimir Poutine se baigne dans l'eau glacée lors de la Théophanie.

Lire aussi : La Théophanie comme thématique de la peinture russe

Les « Jourdains » pour le bain sont aménagés dans des lacs et plans d’eau à côté d’églises et monastères comme celui-ci en Carélie.
Ou directement dans des monastères comme ici, à Valdaï.
Des lieux spéciaux pour les bains de la Théophanie sont même aménagés pour les condamnés.
Ainsi que pour les militaires.
L’on en trouve également dans le centre de Moscou…
… près des immeubles d'habitation des grandes villes – comme celui-ci à Novossibirsk…
… et dans des endroits incroyablement pittoresques et isolés, tel le village de Divnaïa Gora, dans la région de Iaroslavl.
Parfois, il n'est pas nécessaire de faire un trou dans la glace – et les gens se baignent dans la mer comme en Crimée. Les prêtres se contentent de bénir l'eau à l'avance.
Des habitants de la région de Krasnodar, dans le Sud, se baignent même dans des chutes d'eau.
Il y a aussi des sources thermales non gelées où les gens viennent se baigner.

Dans cet autre article, découvrez comment célébrer la Théophanie comme un Russe.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies