Comment célébrer la Théophanie comme un véritable Russe?

Alexei Druzhinin/Sputnik
Le 19 janvier marque l’un des temps forts des festivités orthodoxes: la Théophanie, ou Baptême de Jésus. Beaucoup l’associent simplement à de courageux plongeons en eau glacée, mais cette journée signifie en réalité bien plus. Aujourd’hui, nous vous expliquons comment célébrer cet événement comme en Russie!

Étape 1: Récoltez de l’eau et prenez part à la messe

Selon la tradition chrétienne, ce jour célèbre le baptême de Jésus par Jean le Baptiste dans le Jourdain. La célébration orthodoxe est donc liée à l’eau, et les croyants appellent le trou dans la glace par lequel ils plongent du nom de ce fleuve du Moyen-Orient.

Le soir du 18 janvier, les orthodoxes se rendent généralement à l’église afin d’y boire et d’en ramener de l’eau bénite. Cette eau n’a aucune date d’expiration et est habituellement entreposée par les Russes pour le reste de l’année.

Lire aussi : La fête russe de Sviatki, la période la plus impie de l'année

Après avoir obtenu cette eau, la population se dirige au service religieux du soir. La procession dans certaines églises et cathédrales a lieu en extérieur et s’accompagne d’icônes spéciales pour bénir le lieu destiné au bain en eau gelée.

Étape 2: Plongez dans l’eau glacée

Ce processus symbolise le baptême du Christ et s’efforce donc de l’imiter. Durant la nuit du 18 au 19 janvier, les fidèles s’immergent en effet complètement trois fois de suite dans les eaux d’un lac, d’un étang ou de toute autre rivière, généralement en proie aux glaces. Entre chaque immersion il convient de se signer.

Un trou ordinaire de pêcheur ne suffit pas pour un Jourdain. Un trou de bain de Théophanie nécessite bien plus de préparation et quelqu’un de compétent en la matière. Généralement, c’est l’Église qui s’en charge, mais les autorités et services d’urgence se tiennent toujours à proximité et proposent des tentes pour se déshabiller ainsi que du thé chaud pour rapidement réchauffer les courageux baigneurs. Boire de l’alcool ne fait pas partie de la tradition, et les médecins déconseillent d’en consommer avant le plongeon.

Lire aussi : Quelles sont les différences entre le Noël orthodoxe russe et occidental?

Étape 3: Récoltez à nouveau de l’eau

Dans la matinée du 19 janvier, les croyants orthodoxes prennent à nouveau la direction de l’église afin d’y obtenir de l’eau fraichement bénite. Selon les autorités religieuses, il n’y a en réalité aucune différence entre l’eau de la veille et celle-ci, vous pouvez donc vous contenter de l’une d’elles. Certaines familles considèrent néanmoins que ces eaux ont des usages différents : celle de la veille servirait à se rincer le visage ou à asperger les coins du logement pour chasser les mauvais esprits, tandis que boire l’eau du matin aiderait à rester en bonne santé.

Dans cet autre article, découvrez ces étrangers ayant osé le bain en eau glacée.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies