Quel est l’indice de bonheur des Russes en cette année marquée par la pandémie?

Pixabay
En cette année de pandémie, la plupart des Russes se disent néanmoins heureux, révèle un sondage réalisé par le Centre panrusse d'étude de l'opinion publique (VTsIOM).

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

D’une manière ou d’une autre, 81% des Russes se disent heureux, affirment les résultats d’une récente enquête du VTsIOM. Qui plus est, 31% d’entre eux en sont absolument sûrs.

Le sondage a démontré que l’indice de bonheur constitue 66, contre 64 en novembre 2019 et 71 en 2018.

29% des citoyens du pays considèrent que le nombre des personnes heureuses autour d’eux prédomine, alors que 46% jugent que la quantité des personnes heureuses et malheureuses est égale. Ainsi, l’indice social constitue 51, une baisse de 3 points en une année.

Mais que rend donc les Russes heureux ? 34% désignent la famille et son bien-être, 24% la bonne santé, y compris celle de leurs proches, 20% un bon emploi et 18% les enfants.

10% ont répondu qu’ils étaient heureux en raison de leur bonne situation financière et 10 autres pourcent car ils étaient satisfaits de leur vie.

Parmi les causes de malheur sont au contraire cités les difficultés matérielles (7%), les problèmes de santé (6%), le chômage (5%), et l’instabilité (7%).

Le sondage a été mené le 12 novembre auprès de 1 600 citoyens du pays de 18 ans et plus.

Dans cet autre article, nous vous proposons une opinion quant à la plus grande faiblesse de la Russie, l’empêchant d’accéder au bonheur total.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies