Un étudiant russe obligé de suivre ses cours en haut d’un arbre secouru par TikTok

Pixabay

Russia Beyond désormais sur Telegram! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

La populaire application chinoise TikTok a décidé de voler au secours d’Alexeï Doudoladov, un étudiant sibérien qui a, cette année, dû mettre sa santé en péril pour poursuivre ses études, rapporte le site d’information Lenta.ru.

Le jeune homme, suivant un cursus au sein de l’Institut des transports par voies navigables d’Omsk, a, en raison de la pandémie, vu ses cours être transférés en ligne. Néanmoins, dans son petit village de Stankevitchi, seul un réseau internet 2G est disponible, insuffisant pour télécharger les supports pédagogiques et se connecter à Zoom afin de confirmer, auprès de ses professeurs, son assiduité.

Pour y parvenir, Alexeï n’avait par conséquent d’autre choix que de se rendre dans la forêt et de grimper à un arbre haut de 8 mètres, au sommet duquel il parvenait à capter un signal adéquat.

« Cet été, je suis devenu un blogueur populaire sur TikTok et je menais des lives depuis mon bouleau. Mais, vous comprenez, on n’est déjà plus en mai, et je dois sacrifier ma santé. J’ai déjà attrapé une pneumonie bilatérale », témoigne ainsi l’étudiant, que l’on peut observer en bonnet et vêtements d’hiver au milieu du feuillage.

Ayant par l’une de ses vidéos interpelé les autorités locales, c’est finalement de la part de TikTok qu’Alexeï pourrait connaître son salut. L’entreprise a en effet proposé de réparer la connexion internet de son domicile. De plus, l’application a invité le jeune homme à rejoindre son programme de développement de talents afin de « l’aider à dévoiler son potentiel sur la plateforme » en tant que blogueur.

Dans cet autre article, nous vous décrivons à quoi ressemble la vie dans les lieux les plus reculés de Russie.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies